Magazine Culture

Joséphine de Pénélope Bagieu

Par Ogresse
Joséphine de Pénélope Bagieu Petit moment de détente (25 minutes, montre en main) avec Joséphine, la Bridget Jones francophone.
Les thèmes de cette BD pourtant sympathique ne sont pas très originaux (les rondeurs, les hommes, la famille, le boulot, etc.).
J’ai souri ici et là et étouffé un fou rire en lisant Joséphine est une tante exemplaire. A la question de sa nièce “Et toi, tante Joséphine, pourquoi t’as pas de mari et pas de bébé ?” Réponse (celle qu’il m’aurait fallu lorsque le neveu de L’Ogresse demandait encore “Et, toi Tata, pourquoi t’as pas d’enfants ??”) “Parce que j’ai des vers”.

Ma vie est tout à fait fascinante, Joséphine - Même pas mal et Cadavre exquis ? Je ne dis pas non, je serais même plutôt pour. Ah, quelques minutes de paix dans ce monde de brutes !
L’auteur, Pénélope Bagieu, a un blog que j’ai bien très envie d’aller voir régulièrement.

Vu chez Kikine, la bédéphile.

La note de L’Ogresse:

Joséphine de Pénélope Bagieu

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Ogresse 47 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines