Magazine Culture

La descente aux enfers d’« un homo dans la cité ».

Publié le 05 juillet 2010 par Jeanlucromero

Le jour de la Marche des Fiertés LGBT de Paris, j’ai fini de lire l’émouvant témoignage de Brahim Naït-Balk « Un homo dans la cité » paru l’année dernière chez Calmann-Lévy.
Un livre fort qui démontre à quel point certains caïds des cités sont homophobes et font de jeunes de culture maghrébine de vrais souffre-douleur. L’histoire de Brahim, actuel entraîneur de l’équipe du Paris Football Gay et animateur d’une émission de radio « Homomicro », est vraiment bouleversante. Elle rappelle à quel point il reste difficile pour les jeunes vivants dans les cités de banlieue de vivre leur homosexualité. Un livre qui montre que l’homophobie reste, pour une partie de la population, une terrible réalité. Un ouvrage à lire pour comprendre et surtout entendre la douleur de certains jeunes gays vivants aux portes et en marge des confortables quartiers gays s’étendant dans nos grandes villes.

Livreunhomodanslacité.JPG

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Jeanlucromero 5766 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine