Magazine Culture

Anthologie permanente : Klaus Merz

Par Florence Trocmé

Carte postale 
 
Ah, mort, 
coquine, 
bien-aimée, 
d’où les hommes  
prennent-ils donc 
leurs visages 
au passage ? 
 
 
Kartengruss 
 
Ach Tod, 
du Luder, 
Liebster, 
woher nur 
nehmen die Menschen 
ihre Gesichter 
beim Vorübergehen ? 
 
 
 
Près de Vérone 
 
Venant à ma ren- 
contre un couple sur la route. 
L’amant boîte. 
 
 
Bei Verona 
 
Auf dem Feldweg ent- 
gegen kommt mir ein Paar. 
Der Liebhaber hinkt. 
 
 
 
Avant Bologne 
 
Les chasseurs aux aguets 
attendent du gibier 
miséricorde. 
 
 
Vor Bologna 
 
Die Jäger stehen 
im Feld. Sie warten auf das 
Erbarmen des Wilds. 
 
 
 
Halte à Rimini 
 
Une touffe de lavande 
entre dans le train. Tournons la feuille 
de figuier au vent. 
 
 
Halt in Rimini 
 
Ein Lavendelstrauch 
tritt ins Abteil.
Wir drehen 
das Feigenblatt in den Wind. 
 
 
 
Banlieue de Tilsit 
 
Sur le cimetière 
cette odeur fromagère. C’est peut-être 
un quiproquo. 
 
 
Am Rand von Tilsit 
 
Ueberm Friedhof riecht’s 
nach Käse. Vielleicht liegt 
eine Verwechslung vor. 
 
 
 
Haut-Atlas 
 
Louée soit l’épaule 
aérienne qui porte le monde 
comme un ballon. 
 
 
Hoher Atlas 
 
Die leichte Schulter 
preisen, auf der sich die Welt 
als Ballon tragen lässt. 
 
 
Klaus Merz, traduction Marion Graf 
 
 
par Marion Graf 
 
 
Bio-bibliographie de Klaus Merz 
 
 
 
S’abonner à Poezibao
 
Une de Poezibao 


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

  • Anthologie permanente : Alin Anseeuw

    Et des poules derrière le grillage s’arracher L’affrontement pour l’émotion au soleil à la guerre Pour ouvrir la rivière aux soldats sa beauté De cette... Lire la suite

    Par  Florence Trocmé
    CULTURE, LIVRES, POÉSIE
  • Anthologie permanente : Charles Reznikoff

    LES ANGLAIS EN VIRGINIE, AVRIL 1607 * Ils débarquèrent et ne virent rien d’autre que des prairies et de grands arbres — des cyprès, d’environ trois brasses à... Lire la suite

    Par  Florence Trocmé
    CULTURE, LIVRES, POÉSIE
  • Anthologie permanente : Benjamin Fondane

    Vient de paraître de Benjamin Fondane (1898-1944) Poèmes d’autrefois, Le Reniement de Pierre aux éditions Le Temps qu’il fait. Livre qui rassemble des poèmes... Lire la suite

    Par  Florence Trocmé
    CULTURE, LIVRES, POÉSIE
  • Anthologie permanente : Erin Moure

    O CADOIRO (extraits)      Il est tôt, je pars marcher. Afin que tu ne voies mes yeux !      Seules les feuilles verront mes yeux ces branches où ici je marche. Lire la suite

    Par  Florence Trocmé
    CULTURE, LIVRES, POÉSIE
  • Anthologie permanente : Emmanuel Moses

    Emmanuel Moses a publié tout récemment L’Animal aux éditions Flammarion, dans la collection Poésie dirigée par Yves di Manno A toi aussi – tu me pardonneras –... Lire la suite

    Par  Florence Trocmé
    CULTURE, LIVRES, POÉSIE
  • Anthologie permanente : Dylan Thomas

    RESTE IMMOBILE, DORS DANS L’ACCALMIE Reste immobile, dors dans l’accalmie, souffrant avec la blessure Dans la gorge, qui brûles et fais retour. Lire la suite

    Par  Florence Trocmé
    CULTURE, LIVRES, POÉSIE
  • Anthologie permanente : François Jacqmin

    Le paysage est arrêté. Il est cet attelage poudreux qui s’enlise dans sa blancheur. Ses essieux s’enfoncent dans l’innocence despotique de la neige. Lire la suite

    Par  Florence Trocmé
    CULTURE, LIVRES, POÉSIE

A propos de l’auteur


Florence Trocmé 14972 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog

Magazines