Magazine Conso

Les marionnettistes: Bois de justice

Par Céline

marionnettistes1Jean Louis Fleury
Série Les marionnettistes tome 1
Guy Saint-Jean éditeur
408 pages

Résumé:

«A continuer de réfléchir seul dans la nuit, le motard Charles-André Couture dit La Menace acquis bientôt la certitude que c'était par l'eau et dans son dos que l'on avait pu rejoindre son chef. Pour quelle raison l'approcher sans être vu, sinon pour l'attaquer? Et le boss qui ne paraissait pas... Le raisonnement menait à une évidence: Steak était mort.»

Dans Bois de justice, cette première aventure de la toute nouvelle trilogie Les marionnettiste, un justicier règle les comptes des résidants de son village et élimine un à un quatre personnages au passé crapuleux. La jeune stagiaire Aglaé Boisjoli est sollicitée comme psychologue pour aider les enquêteurs à découvrir le fameux meurtrier. Cette débutante gagnera-t-elle vraiment son duel avec ce meurtrier atypique?

Mon commentaire:

La série Les marionnettistes est une trilogie dont seul le premier tome est paru pour le moment. Chaque tome a une fin en soi: on assiste au dénouement du crime et au dévoilement du criminel. Les marionnettistes sont en quelque sorte ces gens qui mènent les autres comme ils le veulent, en supprimant les importuns. L'idée est assez intéressante.

Ce premier livre débute en nous faisant voir quatre portraits de gens bien différents  sur plusieurs années. Ensuite, le roman débute en nous menant sur les traces d'un chef de motards, parti chasser. On se demande bien où l'auteur nous mène avec toutes ces pistes et la présentation de ces différents personnages, jusqu'à ce qu'un crime soit commit et que les policiers enquêtent. L'essentiel du roman, c'est justement l'enquête. Dans un cadre rural, en forêt, en compagnie de gens retirés à la campagne, l'équipe d'enquêteurs de la sûreté du Québec tentera de dénouer les fils qui ne font que s'entremêler à mesure que le temps passe. Tout le monde est suspecté, les découvertes ne font qu'alourdir l'enquête, les alibis ne tiennent à pas grand-chose et chacun a un squelette dans le placard.

Ce roman policier est essentiellement le roman d'une enquête. Il y a peu de suspense, si ce n'est qu'on ne sait pas qui tue. L'enquête est très ancrée dans la réalité. Le temps passe, les policiers demeurent dans le brouillard, certains policiers prennent leur retraite, d'autres les remplacent. Le dossier, sans être classé, est remisé, jusqu'à ce que le tueur frappe à nouveaut.

Bois de justice est un roman intéressant sur plusieurs plans. Il se déroule dans un monde rural, clos, où les enjeux sont bien différents de ceux de la ville. C'est aussi un roman de procédure, particulièrement détaillé, tant dans les personnages que dans le travail des policiers. Les policiers cherchent, ne trouvent pas, se perdent en conjectures et nous en sommes témoins. On tente, nous aussi, de dénouer les fils et de démêler les différents personnages qui entourent l'affaire. Le cadre est particulièrement intéressant, les suspects le sont tout autant. Plusieurs scènes piquent notre curiosité.

La dernière révélation (ou plutôt la forme qu'elle prend) est, quant à moi, un peu trop facile. Elle est crédible, mais semble tomber toute crue dans le bec des enquêteurs, eux qui cherchent la solution depuis des années. Toutefois, ça n'enlève rien au plaisir de la lecture. J'ai bien aimé suivre les traces d'Aglaé Boisjoli qui tente de se faire une place au sein de la police, tout en démontrant ce dont elle est capable. Si vous aimez les romans lents et les procédures d'enquête étirées dans le temps, il y a de bonnes chances que ce roman vous plaise.

C'est avec plaisir que je lirai la suite de cette trilogie lorsqu'elle paraîtra. J'espère que la suite se passera aussi dans un monde rural ou forestier, ce qui est agréable et nous change des criminels urbains.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Céline 24754 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines