Magazine Culture

MIDI festival 2010

Publié le 07 juillet 2010 par Hartzine

midi
Comme chaque année, je réserve mes billets de train pour Hyères. Comme chaque année, le dernier weekend de juillet. Pile le moment où je sens pour la première fois le souffle chaud de l’été caresser mes joues au teint lavasse. Les valises seront légères, serviette de plage, crème solaire et tongs. Et si je n’y vais pas essentiellement pour le farniente, l’attirail est amplement suffisant pour appréhender dans de bonnes conditions la sixième édition d’un Midi Festival s’annonçant sous les meilleurs auspices. Car s’il est coutume de revenir des étoiles plein les yeux d’une French Riviera à l’azur immaculé (lire ici ma version de l’édition 2009), il apparait évident que pour cette année, l’équipe du festival chapeauté par le polyvalent Frédéric Landini, par ailleurs membre du groupe Get Back Guinozzi, a mis les petits plats dans les grands : en plus de trois soirées à la programmation défricheuse et raffinée se déroulant à la Villa Noailles, le Midi Plage du samedi est renouvelé et même amplifié puisqu’une Midi Night offrira l’occasion de guincher jusqu’à l’aube les pieds dans le sable. Tour d’horizon et écoute allusive de ce qui nous attend.

ferg

Girls avait ouvert les hostilités il y a deux ans, le groupe se formant presque pour l’occasion. On sait ce qu’il est advenu de Christopher Owens et de sa tignasse dans le vent. Dominant Legs (bio), duo composé d’Hannah Hunt et Ryan William Lynch, guitariste scénique de Girls, devait tenter de marquer du sceau de l’unanimité, avec leur pop made in California, les esprits de festivaliers fraîchement débarqués. Mais la tournée à rallonge de Girls aura eu raison du side-project de l’ami Ryan, Dominant Legs a annulé. On attend les heureux remplaçants. Les séminaux Fergus & Geronimo (bio), autre duo, découvert via l’excellent blog / label Transparent, ne manqueront pas d’insuffler un premier vent de folie dans l’assistance, munis de leur pop crasse aux forts accents souls et texans. Et ce, peu avant une “carte blanche”, s’annonçant franchement expérimentale, laissée à Lee Ranaldo (bio), membre émérite de l’un des groupes les plus importants de ces trente dernières années, Sonic Youth, dont la science consista à marier avant-garde noise et gimmick pop. Comme par le passé donc, le Midi s’octroie une dimension historique et new-yorkaise, s’affranchissant des normes et des modes (James Chance en 2008, Arto Lindsay en 2009). Résidant elles aussi à Big Apple, les trois Vivian Girls (bio) électriseront définitivement l’atmosphère de leur son garage et saturé avant que les jouvenceaux d’Egyptian Hip Hop (bio) ne finissent le travail de leur punk-funk digital en plein buzz.

En écoute :

1. Dominant Legs - Young at Love and Life
2. Fergus & Geronimo - Girls With English Accents
3. Fergus & Geronimo - Harder Than It’s Ever Been
4. Lee Ranaldo - Maelstrom From Drift
5. Vivian Girls - Tell The World
6. Egyptian Hip Hop - Rad Pitt
7. Egyptian Hip Hop - Nifeo

mmhouse

Si le programme du samedi s’annonce chargé, c’est avec un flegme tout particulier que l’on se rendra tôt, dès 14h, à la plage de l’Almanarre. On se laissera bercer sans mal par deux des plus belles incarnations de songes éveillés : emboîtant le pas au sélecteur Magic, incontournable revue pop moderne, le duo Memoryhouse (bio) déploiera le charme évanescent d’une dream-pop lorgnant du côté des étoiles tandis que Chaz Bundick, alias Toro Y Moi (bio), fera miroiter, dans l’eau calme d’une Méditerranée translucide, les reflets d’une chillwave dont il est le principal promoteur avec son ami Washed Out. De quoi reposer les corps tout en phosphorant gentiment des sens.

wu-lyf-manchester-live-review-7816-cropped

Néanmoins, il faudra s’extirper de cette doucereuse torpeur et rejoindre derechef la Villa Noailles. Pour sa cinquième participation au Midi (video), le guitariste allemand, Michael Beckett, plus connu sous le nom de Kptmichigan (bio), et collaborateur entre autres de Sneider TM, dévoilera les sonorités électro-tarabiscotées d’un troisième album en préparation. Peu après, le quintette toulonnais Mina May (bio) s’emploiera à faire raisonner son blues-rock, psyché mais bouillonnant, par delà les références incrédules des grands hommes (Syd Barrett, Jon Spencer, Captain Beefheart). Place sera faite au mystère et à ses incarnations physiques et scéniques : les Anglais de Kindness (bio) puis de Wu Lyf (bio) brouilleront donc les pistes et les styles, balafrant notre curiosité d’ingénieuses sonorités aussi surprenantes que novatrices. Auteur du magnifique Seek Magic, Dayve Hawk et son projet Memory Tapes, exhaussera, flanqué de son batteur fétiche, un mariage sulfureux entre dream-pop vintage et glam rétro-futuriste, bande-son idéale pour une nuit sans sommeil. C’est ainsi que télé-transporté à nouveau plage de l’Almanarre, le Londonien Richard Sen (bio), puis la légende vivante Andrew Weatherall (bio), s’évertueront à colorier notre nuit d’une house dionysiaque dont chacun à son propre secret.

En écoute :

1. Memoryhouse - To the Lighthouse
2. Toro Y Moi - Blessa
3. Kpt Michigan - The Light 3000 Schneider TM featuring
4. Mina May - A Scanner Darkly
5. Kindness - Gee Up
6. WU LYF - Heavy Pop
7. Memory Tapes - Plain Material
8. Andrew Weatherall - Walk Of Shame

Lire : Memoryhouse (ici), Toro Y Moi (ici), Memory Tapes (ici) et Andrew Weatherall (ici).

yuck

Le dimanche matin n’existera pas. L’après-midi semble être fait pour musarder paisiblement en (bonne) compagnie de ses amis sudistes. C’est donc tout naturellement que l’on réenclenchera notre turbulent sonotone à 19h précises. L’heure de voir défiler des têtes plus ou moins connues, mais pour la plupart, indéniablement prometteuses. Les New-Yorkais d’Air Waves (bio) ouvriront le bal de leurs refrains défiant soleil et grillons et préparant de leur pop échevelée les guiboles et les esgourdes à la déferlante sonique promise par le sautillant trio Clara Clara (bio) dans lequel on retrouve François Virot déjà présent, seul, l’année passée. Les Britons de Yuck (bio), en futurs grands de ce monde (video), frotteront leurs guitares et leur spleen entre crasse lo-fi et magnificence mélodique avant que les garnements des Strange Boys (bio) n’enflamment définitivement la pinède de leur épilepsie pop communicative. Il reviendra au post-punk tendre et minimaliste de Julie Campbell, alias LoneLady (bio), de clôturer cette sixième édition du Midi Festival qui fera date. Et s’il y avait encore un doute à ce sujet, la moitié de la rédaction ne ferait pas le déplacement. A bon entendeur.

En écoute :

1. Air Waves - Sweetness
2. Clara Clara - Under The Skirt
3. Clara Clara - Comfortable Problems
4. Yu(c)k - Weakend
5. Yu(c)k - Suicide Policeman
6. The Stange Boys - Baby Please Dont Go
7. LoneLady - Early The Haste Comes

Lire : The Strange Boys (ici), Lonelady (ici).

Programmation

Vendredi 23 juillet

Villa Noailles

19:00 - 19:40 Dominant Legs (annulé)

20:00 - 20:40 Fergus & Geronimo

21:00 - 21:40 Lee Ranaldo

22:00 - 22:40 Vivian Girls

23:00 - 00:00 Egyptian Hip Hop

Samedi 24 juillet

Plage de L’Almanarre : Midi Magic Plage (gratuit)

14:00 - 15:00 Sélecteur Magic Crew

15:00 - 15:40 Memoryhouse

16:15 - 17:00 Toro Y Moi

17:00 - 18:00 Chevaliers Play Super Mon Amour

Villa Noailles

19:00 - 19:40 Kptmichigan

20:00 - 20:40 Mina May

21:00 - 21:40 Kindness

22:00 - 22:40 Wu Lyf

23:00 - 00:00 Memory Tapes

Plage de L’Almanarre : Midi Night 00.00 - 04.00

L’Amateur

Richard Sen

Andrew Weatherall

Dimanche 25 juillet

Villa Noailles

19:00 - 19:40 Air Waves

20:00 - 20:40 Clara Clara

21:00 - 21:40 Yuck

22:00 - 22:40 The Strange Boys

23:00 - 00:00 Lonelady

Informations Pratiques

Localisation : Villa Noailles (cliquer ici) ; Plage De L’Almanarre (cliquer ici)

Villa Noailles : 23, 24 & 25 Juillet

■ PASS 1 SOIREE - PREVENTE 17 €
(prévente réduit 15€, sur place 20 €)
Liens Billetterie : 23/07 | 24/07 | 25/07

■ PASS 2 SOIREES - PREVENTE 30€
(prévente réduit 25€, sur place 35€)
Liens Billetterie : 23/07 + 24/07 | 23/07 + 25/07 | 24/07 + 25/07

■ PASS 3 SOIREES - PREVENTE 43€

(prévente réduit 38€, sur place 48€)

Lien Billetterie : 23/07 + 24/07 + 25/07 NOAILLES

Plage De L’Almanarre : 24 juillet

■ APRES-MIDI : MIDI MAGIC PLAGE - GRATUIT

■ PASS MIDI NIGHT ONLY - PREVENTE 15€

(prévente réduit 12€, sur place 18€)

Lien Billetterie : 24/07, de 0:00 à 4:00

Villa Noailles + Plage De L’Almanarre : 23, 24 & 25 Juillet

■ PASS 3J TOUS SITES - PREVENTE 53€
(prévente réduit 48€, sur place 58€)
Lien Billetterie : 23/07 + 24/07 + 25/07 NOAILLES + PLAGE

■ PASS SAMEDI 24 JUILLET TOUS SITES - PREVENTE 27 €

(prévente réduit 25€, sur place30 €)

Lien Billetterie : 24/07, journée entière


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Hartzine 83360 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines