Magazine Culture

Sinik feat Diam’s - Né sous X, Clip Audio et Paroles

Publié le 14 décembre 2007 par Zebule

WordPress database error: [Table '554860-1.wp_categories' doesn't exist]
SELECT cat_ID, cat_name FROM wp_categories

Le nouvel album de Sinik “Le toit du monde” vient de sortir et de nombreux titres sont déjà sur la toile et passent en radio. Il faut dire que ce nouvel opus de Sinik est une vraie bombe et offre de nombreux tubes en puissance. “De tout là haut” feat Kayna Samet a le droit à une promo importante, bientôt rejoint par un nouveau duo avec Diam’s sur le titre “Né sous X”. Le Clip Audio et les paroles sont dans la suite…

http://www.youtube.com/watch?v=jDblr1SEwVI

Petite nana de 17 ans
j’allais devenir femme
Ce matin de Septembre
Dans ma chambre a l’internat
Fallait qu’j'le fasse les symptomes étaient trop vif
Un test dans le sac, le résultat fut positif
Ok, j’étais mineur mais j’étais croc de lui
Lui c’était l’auteur de ce tout p’tit bout de vie
Lui que je voyais de temps en temps le week-end
Lui qui m’aimait mais sans jamais me dire je t’aime
Lui qui a su me parler puis me faire fondre
Lui avec qui j’aimais tant refaire le monde
Lui que j’appellerais dès ma sortie ce vendredi
Qui me dirait j’pensais a toi, tu m’as manqué, rentre vite

J’étais assis a la té-ci dans une ruelles habituelles
Deux heures trente l’heure que Dieu avait choisi pour me tuer
J’étais jeune et j’étais beau et j’faisait du mal a chaque fois
J’voyais la vie avec une bague a chaque doigts
Quand j’suis rentré, j’avais le portail a sauté
C’est a ce moment précisément que mon portable a sonné
L’air inquiet j’ai décroché en m’écartant de quelques pas
J’étais si loin d’imaginer que tout se paye quelque part
De savoir que son appel changerait le cours de ma vie
De me douter que la nouvelle ferait le tour de ma ville

« Ouais allo »
« Allo c’est moi »
« Ca fais un bail comment ca va ? »
« J’t'apelle en douce de chez moi ca fais plaisir d’entendre ta voix »

Au faite j’viens d’faire un test j’espere que tu seras prêt
Si j’apelle c’est pour te dire que dans six mois tu seras pere
J’espere que tu sauras faire que tu seras ferme
Que de ton fils ou de ta fille tu seras fier

Les erreurs se payent cash, même un père se remplace
J’ai si peur le temps passe, dans mon coeur le sang glace
Je sais bien qu’il est trop tard et que mon heure est passée
Qu’on ne répare ni la bêtise ni les erreurs du passé
Chaque seconde nous détache même un père se remplace
J’ai si peur le temps passe, dans mon coeur le sang glace
Je sais bien qu’il est trop tard et que mon heure est passée
Qu’on ne répare ni la bêtise ni les erreurs du passé

Sept heure du mat’ dans l’essonne, un matin d’automne
Petite femme hors de la norme, verse du lait dans un bol
La tête dans le sac, je prépare sape et cartable
Aujourd’hui c’est chasse aux trésors et cache-cache avec la classe
J’ai le sourire comme chaque matin de la semaine
Quand je me leve et je l’emmene avant de bosser à la chaine
Triste décor mais je n’ai plus le choix des armes
Moi la femme forte, face au mépris de ce connard
Je prend la vie comme elle vient, crois moi sans me plaindre je me tue a petit feu
Mais le petit ne manque de rien, les cicatrices restent ouvertes
Les larmes jamais ne séchent mais impossible de le priver de ces sorties découvertes
Je suis brave moi, j’en bave mais je m’accroche
Avec ou sans escorte, avec ou sans père pour mon gosse
J’avais rêvé d’une vie d’famille, d’un mari et puis d’un pere
Au final j’attend j’espere comme toute les meres célibataire

Les erreurs se payent cash, même un père se remplace
J’ai si peur le temps passe, dans mon coeur le sang glace
Je sais bien qu’il est trop tard et que mon heure est passée
Qu’on ne répare ni la bêtise ni les erreurs du passé
Chaque seconde nous détache même un père se remplace
J’ai si peur le temps passe, dans mon coeur le sang glace
Je sais bien qu’il est trop tard et que mon heure est passée
Qu’on ne répare ni la bêtise ni les erreurs du passé

Ca fais dix ans que je me tue le soir a pleuré comme un naze
C’est trop bete jeté les cartes quand le destin te donne un As
Mes regrets sont éternels ça m’apprendra à jouer au fou
Dans mes rêves il me réclame il aime apprendre a jouer au foot
Au début j’étais trop jeune, mais depuis ça j’ai pris de l’age
Si tu m’aime ne leur dit pas qu’un beau jour j’ai pris le large
Je sais bien qu’il sera dur de se connaître en un jour
Ne les croient pas quand ils te disent que les gosses naissent dans un chou
Inutile voilà comment ils qualifient mon entetement
Ils ne savent pas que dans ma tête je planifie ton enlèvement
Bien sur j’ai tellement peur que les regrets me massacre
Que mon fils dise je t’aime a un beau pere de passage
Que personne ne me reproche d’avoir aimé de toutes mes forces
Te laisser était surement la plus folle de toutes mes fautes
Mon fils si tu m’entend n’hésite pas a faire un signe
Ou bien sinon j’aurais ma place au paradis des pères indignes

Les erreurs se payent cash, même un père se remplace
J’ai si peur le temps passe, dans mon coeur le sang glace
Je sais bien qu’il est trop tard et que mon heure est passée
Qu’on ne répare ni la bêtise ni les erreurs du passé
Chaque seconde nous détache même un père se remplace
J’ai si peur le temps passe, dans mon coeur le sang glace
Je sais bien qu’il est trop tard et que mon heure est passée
Qu’on ne répare ni la bêtise ni les erreurs du passé

Partagez cet article


Tags: diam-039s,

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Zebule 285 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines