Magazine

Mon frère

Publié le 16 décembre 2007 par François Monti
Rien de plus classique: avec mon frère, je me suis souvent disputé. A l'adolescence, la communication s'est petit à petit orientée vers une sorte d'occlusion presque totale. A ce jour, je ressens chez moi un certain malaise lorsque nous nous voyons. Etrange. Je l'aime pourtant énormément.
Fatigué de parler de livres de gens qu'il ne connait pas, Fausto a décidé de se tourner vers son petit frère. Incapable de parler correctement de son travail, il a décidé de vous le donner à voir. L'an prochain, les éditions Cinquième couche (certains d'entre vous connaissent peut-être le revue Ecritures dont ils ont édités le dernier numéro) sortiront sa quinzième, seizième ou dix-septième - je ne sais plus- publication.
"Ceux qui ont feuilleté le Carnet de Benjamin Monti ne peuvent pas l'oublier. C'est un de ces carnets de compte rempli d'écritures et de dessins serrés, frénétiquement, compulsivement, comme on en a tant vu. Il a pourtant quelque chose d'étrangement cohérent, de singulier, d'inimitable. C'était impubliable. Le carnet a pourtant trouvé un éditeur : Terre Noire, à Lyon.
Benjamin Monti ne se soucie pas des genres ou des segments. Il fait ce qu'il doit et si ses pas doivent le mener à chanter dans la steppe, c'est là qu'on le trouvera. Monti investit les espaces laissés vides entre les champs, quand la simple nécessité de sa démarche l'impose. Il écrit, il dessine, pour l'heure, et il n'est pas aisé de faire la différence.
(...)
Sa démarche effraye le microcosme de la bd. On place donc cet auteur parmi les artistes contemporains. Où d'autre placer un véritable auteur ?"
http://www.5c.be/catalogue.php?author=35&
Une interview pour poursuivre, si vous le souhaitez.

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


François Monti 10 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte