Magazine Cinéma

Scarce

Publié le 19 juillet 2010 par Olivier Walmacq

scarce

genre: gore, trash (interdit aux - 16 ans)
année: 2010
durée: 1h35

l'histoire: Trois snowboarders sont perdus et piégés dans une tempête de neige. Ils échouent dans une cabanes isolée, appartenant à deux autochtones avides de chair humaine.

La critique de Eelsoliver:

Il n'y avait pas de raison pour que la saga Saw n'influence pas nos amis canadiens. C'est désormais chose faite avec Scarce, réalisé par le duo Jesse T. Cook/John Geddes.
Peu de surprises au programme, c'est toujours un peu la même histoire. En résumé, trois potes se retrouvent paumés dans une tempête de neige.

Suite à un accident de voiture, l'un d'entre eux est grièvement blessé. Ses deux compagnons partent alors chercher du secours.
Ils atterrissent chez un pecno du coin. Au premier abord, ce dernier est plutôt aimable et accueillant. Ensemble, ils retournent sur les lieux de l'accident.

Leur pote blessé a disparu. C'est alors le début d'un long cauchemar. En effet, nos trois héros sont tombés sur quelques cannibales qui kidnappent, torturent et mangent les pauvres touristes qui ont le malheur de passer dans le coin. Les séquences gores et trashes sont plutôt nombreuses.
Morceaux de cerveau découpés, ongle de pied arraché, nourriture humaine servie au repas du soir, filles attachées et torturées...
Tel est le programme peu ragoûtant de Scarce. C'est surtout sans intérêt et pas spécialement dérangeant. La faute à des personnages sans relief et caricaturaux.

Note: 04/20


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Olivier Walmacq 11545 partages Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog

Magazines