Magazine Culture

18 avril 1864 : Richard Harding Davis

Par Woland

18 avril 1864, Philadelphie - Pennsylvanie (USA) : naissance de Richard Harding Davis, journaliste & écrivain.

Fils d'une romancière célèbre et d'un journaliste, il fit ses études à Lehigh, puis à John Hopkins avant d'entamer, sur les traces de son père et avec l'appui de celui-ci, sa carrière de journaliste. Il se fit remarquer par les reportages qu'il fit, de mai à juin 1889, sur les inondations qui ravagèrent Johnstown, en Pennsylvanie.

Davis était aussi aux premières loges lors de la première exécution d'un criminel à la chaise électrique (William Kemmler, en 1890). Il se distingua ensuite en qualité de correspondant durant la Guerre des Boers en Afrique du Sud. Citoyen américain, il pouvait en effet offrir à ses lecteurs les deux faces du conflit : l'afrikaander et l'anglais. Ses articles étaient reproduits par le Harper's Weekly mais il travailla aussi pour "The New-York Herald", "The Times" et "Scribner's Magazine."

Très populaire dans les cercles journalistiques et littéraires de son époque, il fut le modèle du "Gibson man" conçu par le dessinateur Charles Dana Gibson et Sinclair Lewis voyait en lui le prototype parfait du héros-aventurier probe et intrépide.

En 1898, il s'engagea dans la U.S. Navy, bien décidé à vivre la guerre hispano-américaine. Grand ami de Teddy Roosevelt, il contribua à la création des Rough Riders (= première unité de volontaires de la Cavalerie américaine qui servit pendant le conflit) dont il fut fait membre honoraire.

Certains ont prétendu que Davis avait oeuvré avec Hearst afin qu'éclatât la guerre hispano-américaine, ceci dans l'espoir de booster les ventes des journaux. Mais on n'a aucune preuve de la chose et on est en droit de se demander pourquoi, dans ces conditions, Davis refusa toujours énergiquement par la suite de travailler avec Hearst.

Davis devait encore couvrir la guerre russo-japonaise et le début de la Grande guerre avant de mourir, à New-York, le 11 avril 1916, d'un problème cardiaque. Il avait cinquante-deux ans.

Il a écrit de très nombreux ouvrages relatant ses voyages en Amérique Centrale, aux Caraïbes, en Rhodésie, en Afrique du Sud, à Salonique, etc ... mais aussi beaucoup de romans dont "Dans le brouillard", réédité aux Editions Ombres et paru pour la première fois en 1901, dont l'action se situe à Londres et qui demeure un exemple parfait du roman d'énigme.

On citera également "Soldats de Fortune" dont la version numérisée est en projet sur Gutemberg ainsi que "The Bar Sinister." Il s'agit évidemment de littérature populaire, dont le style alterne une sécheresse parfois trop concise et de surprenants larmoiements mélodramatiques.

Une curiosité. ;o)

18 avril 1864 : Richard Harding Davis


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Woland 388 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog

Magazines