Magazine Culture

Mitterrand, Bettencourt... Et si... ?

Publié le 20 juillet 2010 par Orlandoderudder

Question.

On finit par se poser des questions. Les bonnes. Ainsi Liliane Bettancourt aurait financé la campagne du disciple de Charles Pasqua, Nicolas Sarkozy. D'une façon occulte et abusive qui fait que certains proposent l'invalidation de l'élection du Président. De toute façon, que ce soit à ce point ou non, la Bettancourt finance la droite. Fidèle en ceci à son père, antisémite, d'extrême-droite ignoble. Il est probable que ces gens financent  les partis qui leur plaisent depuis fort longtemps.

Collabos.

Le mari de Liliane Bettancourt, André, traître à la France,  était un ami de Mitterrand qui a pensé le nommer ministre. C'était un collabo farouche ayant tourné sa veste dès que, ien informé, il a su que le vent tournait. Dès lors il a joué à la résistance. Il dirigeait sous l'Occupation un journal, La Terre Française qui employait le déjà écologiste René Dumont, collabo lui aussi.

Ecolos et fachos.

Notons au passage qu' alors l'idée de  nature ne s'était pas séparée du peuple paysan et du nécessaire productivisme à un moment où les disettes et les maladies dûs à une agriculture sans pesticides ni engrais dévastaient la santé publique. Aujourd'hui, on peut se permettre le luxe du "bio" puisque l'agriculture vraie, l'autre protège les champs non traités contre toutes ces maldies, ces germes, ces saloperies qui faisaient que, depuis des millénaires, on vivait en diarrhée intermittente et avec des maladies de peau permanentes: c'est la nature. Le Pétainisme et Dumont cultivaient la paysannerie pour qu'elle vote "bien". et, à l'époque, le nombre d'agriculteurs était important. Aujourd'hui les Bettencourt souriennent Hulot qui ne vaut pas mieux: quand on vous dit "écolo", cherchez le facho; il n'est pas loin... Ou le collabo si cet écolo a un certain âge...

Mitterrand et Bettencourt...

Mais revenons à nos moutons non-vaccinés contre la droite haineuse. Mitterrend et Bettancourt, émules des frères maristes commePinochet au Chili, et pas mal de droitiers visqueux et tortionnaires, étaient très amis... Mouais... Et les Bettencourt finançaient déjà  les partis de ceux qu'ils appréciaient. Je ne vois pas pourquoi ils n'auraient pas financé Mitterand, leur ami. Dont l'action culturelle et sociale correspondait peut-être à leur vision de gestion du progrès qu'ils haïssent mais qu'ils savent inévitable. Parce qu'ils sont fort sagaces et nous gouvernent de fait, les Bettencourt.Ils auraient très bien  pu financer deux candidats opposé: tout bénef en cas de victoire de l'un ou de l'autre...

Envoi: Il n'y a pas de gauche en France. Y en a t-il eu une un jour?


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Orlandoderudder 295 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines