Magazine Cinéma

Fringe and The Big Bang Theory : le retour des savants fous.

Par Nemosandman

TBBT

En fait c’est quoi un savant fou ? C’est juste la transposition moderne de Panoramix après avoir reçu un coup de menhir, non ?
Il y a donc deux séries à voir toutes affaires cessantes en ce moment: « Fringe » dont le personnage de Walter Bishop interprété par le grand John Noble est un concurrent génial au Merlin d’Alexandre Astier et « The Big Bang Theory » où le personnage de Sheldon Cooper interprété par Jim Parsons est en train de traumatiser les geeks depuis trois saisons.
Fringe est la digne héritière des X FIles, avec J.J. ABrahams et ses comparses à l’écriture et la production. Mais cette fois ci le danger ne vient pas des étoiles… C’est sombre et même assez cracra (autopsie mon amie!) mais aussi drole et même touchant. Le casting est aux petits oignons — je suis toujours épaté par la justesse de ton que trouvent ces comédiens US, même quand leur guideline tiendrait sur un timbre poste…. et la meta histoire est passionnante car totalement logique sans les altérations capilotractées des méandres opportunistes de Lost, Galactica ou encore Heroes. Avec un cliffhanger de bonne facture, la troisième saison est attendue pour septembre.
TBBT est une sitcom qui pourrait se résumer comme un mélange de Friends et de Troisième Planète Après le Soleil. Les épisodes sont écrits sur le fil du razoir, les personnages fouillés et les interprêtes sont tous extraordinaires même les plus petits rôles. Chuck Lore, le créateur de la série a su mettre les petits plats dans les grands: on rit énormément sans vulgarité ni engueulade systématiques. TBBT est une machine à fous rires à voir absolument en V.O. !!!
On ressent comme dans Fringe beaucoup de tendresse pour les personnages et on prend plaisir à les retrouver dans les situations les plus « extraordinaires » dans le vrai sens du terme.
Deux séries qui font de la Science leur terrain de jeu jusqu’à l’absurde: le laboratoire de Walter Bishop a même pour locataire une vache (« Gene »!) dont il tire le lait tous les jours et qui meugle quand on mord dans un hamburger ! Et Fringe n’est même pas une série comique.
Non la série comique c’est The Big Band Theory. Attention danger: on y prend gout et c’est une drogue dure.
Bon, je n’en dirai pas plus car trop dévoiler de l’une ou de l’autre pourrait gâcher le plaisir. Le net propose plein d’extraits video, il suffit de googler un peu pour voir.
Attention aux spoilers pour Fringe c’est vraiment des coups à tout gacher.

Fringe



Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Nemosandman 140 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines