Magazine Cuisine

La sève de fleur de cocotier: le caramel dont vous n'osiez rêver!

Par Eric Bernardin

Si un jour vous tombez sur un flacon de ce "coconut syrup", achetez le sans hésitation. Il pourra vous servir pour de nombreuses recettes, mais aussi pour la décoration d'un plat. Il ne faut pas s'attendre à y trouver un goût de noix de coco, puisque c'est la sève concentrée des inflorescences de la plante. Plutôt un goût de caramel, mais beaucoup plus complexe. Cela ferait presque penser au PX dont je parle de temps en temps sur mon blog, mais en plus concentré. En fin de bouche, vous avez mêmes des notes salines qui équilibrent la saveur du produit. Probablement dues aux sels minéraux concentrés dans la sève.

Certain(e)s connaissent peut-être le sucre de palme qui commence à arriver en Europe depuis 2-3 ans, et qui est absolument délicieux. C'est en fait sa version "liquide". Bon liquide, c'est vite dit. Disons sirupeuse, limite pâteuse. Contrairement à ce qui est écrit sur le flacon, je vous incite à ne pas le garder au froid, car vous aurez beau le retourner et l'agiter dans tous les sens: rien ne coulera. Alors qu'il se conserve très bien à température ambiante et aura une texture idéale. Une fois que vous aurez un peu maîtrisé la chose, vous pouvez faire des fins filets de "caramel" sur un assiette ou un plat. Mais aussi parfumer des yaourts, des crèmes brulées. Vous ne pourrez plus vous en passer.

Sans parler que du point de vue santé, c'est comparable à un sucre complet et ne présente donc pas tous les défauts reconnus du sucre. Que du bonheur, vous dis-je!

Je l'ai trouvé dans le rayon "produits exotiques" d'un Auchan bordelais. Essayez donc de voir dans cette enseigne si vous le trouverez. C'est vrai que sinon, je n'en ai jamais aperçu ailleurs...


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Eric Bernardin 4274 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine