Magazine Brico

"Le bois dans l'architecture traditionnelle"

Par Marc Chartier

Attiré par le charme du Vieux Monde, David Campbell a quitté son Canada natal à l’âge de vingt ans pour voyager en Europe et partir à la découverte des savoir-faire des anciens bâtisseurs. Il fut notamment fasciné par l’architecture traditionnelle en pierre en France et en Espagne, puis par celle en bois en Scandinavie.
Après avoir poursuivi son périple hors des frontières de l'Europe, à la recherche des techniques de construction en terre (Maroc, Nouveau-Mexique) et en bois (États-Unis, Russie), il
décida de restaurer de vieilles maisons. Il a pu apprendre en effet sur le tas, notamment au contact des Compagnons du Devoir, le métier de tailleur de pierre qu’il exerce désormais depuis plus de vingt ans dans le sud de la France.
Il a retrouvé dans la campagne provençale Stéphane de Asis, qu’il avait connu jeune apprenti tailleur de pierre chez les Compagnons du Devoir en Alsace. Unis par un désir commun de pratiquer ce métier traditionnel à l’ancienne, sans rentrer dans une logique de rentabilité et d’industrialisation, ils s’inspirent et s’enseignent mutuellement. Ensemble, sur une douzaine d’années, ils ont entrepris plusieurs chantiers de restauration d’églises et de châteaux médiévaux, dont certains où ils avaient aussi pour tâche de former et diriger une équipe de jeunes bénévoles.
Pendant ce temps, David Campbell a aussi suivi des études d’archéologie médiévale à la Faculté d’Aix-en-Provence et s'est vu accorder, en 1990, une maîtrise ès lettres avec un mémoire sur la pédagogie de la taille de pierre.
Bien que se spécialisant dans la pierre, David Campbell n’en a pas pour autant oublié son « affection » pour les autres matériaux naturels d’où sont issues les architectures traditionnelles. Il est retourné aux États-Unis pour étudier les constructions en paille. Il a passé ensuite quelques mois en Normandie où il s'est intéressé à la construction en colombages. Il compléta finalement son inventaire en Europe du Nord et de l’Est, visitant de nombreux ethnomusées dans des pays de tradition de construction en bois massif.
Au terme de ce périple pour le moins insolite et varié, David Campbell a entrepris un travail d'édition de longue haleine, consacré aux savoir-faire de l'architecture traditionnelle.
Le premier ouvrage vient d'être publié, sur le thème du bois. L'auteur y relate et illustre très abondamment différentes techniques de construction avec ce matériau : l'ossature de bois, la construction par empilement (en bois massif), l'utilisation de planches, les charpentes et toitures. Il s'attarde également sur quelques généralités des techniques proprement dites : taille, assemblage, choix des bons outils...
Au regard de l'industrialisation actuelle de la construction, David Campbell ne cache pas ses préférences : « Les bâtiments traditionnels [...] m'apparaissent plus engageants et plus attirants que ceux de nos jours. » Il se défend toutefois d'être un « puriste » et revendique de ne s'être jamais « sacrifié à un idéal ».
Ce premier ouvrage est celui d'un authentique amoureux de la belle ouvrage, de l'art de bâtir dans ce qu'il a de plus fondamental. Cela fleure bon l'incomparable bonheur que l'on peut éprouver à caresser et sentir un bois qui vient d'être équarri et qui a livré le meilleur de son essence à l'outil qui le travaille.
C'est avec impatience que l'on attend les deux prochains ouvrages consacrés l'un à la pierre, l'autre à la terre.
Les bâtisseurs - les vrais ! - n'ont pas fini de nous étonner. De nous émerveiller...

"Le bois dans l'architecture traditionnelle", de David Campbell, Édisud, 2007, 216 pages


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Marc Chartier 397 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog