Magazine Cinéma

Critique : Twilight - Chapitre 3 : hésitation (par Jango)

Par Jango
SND
Synopsis :
Des morts suspectes dans la région de Seattle laissent présager une nouvelle menace d'autant que Victoria cherche toujours à assouvir sa vengeance contre Bella. Pour contrer cette menace, les Cullen et les Quileutes, ennemis de toujours, vont devoir se rapprocher et s'entendre pour protéger Bella. Bella de son côté va devoir faire un choix entre Edward et Jacob.
Robert Pattinson et Kristen Stewart. SNDTaylor Lautner, Kristen Stewart et Robert Pattinson. SNDTaylor Lautner et Kristen Stewart. SND
Critique :
La saga Twilight continue sur sa lancée infernale. Jamais une saga n’aura été aussi prolifique en si peu de temps mis à part celle de Saw peut-être. Trois films Twilight en moins d’un an et demi, on frôle le record.
Trois films, trois réalisateurs (pourtant pas des tacherons) pourtant la même médiocrité en bout de course. Serait-ce la faute à l’histoire en elle-même ? Je serai tenté de dire non, les personnes ayants lu les livres me dressant toutes et tous le même constat, les livres sont bons. Alors pourquoi un tel décalage ?
Twilight 3 (Hésitation celui-là) partait pourtant avec davantage de billes avantageuses. David Slade à la réalisation, à qui l’on doit le génial Hard Candy et le correct 30 jours de nuit, semblait être l’homme de la situation. Mais avec une licence tellement lucrative que celle de Twilight, la marge de manœuvre du réalisateur était évidement bien maigre, et si par moment on retrouve l’envie de bien faire, l’envie d’amener Bella et ses copains loups et vampires vers quelque chose de plus noire et adulte, on constate avec tristesse que l’on se retrouve avec la même bouillie méprisable à la fin.
Après être tombée amoureuse dans le premier film, après se dire, Jacob, non Edward, non Jacob, non Edward, bon, Edward, Bella « hésite » dans ce troisième film pour au final, revenir vers Edward. Bref, un avancement dans l’histoire proche de zéro et le même voile bien mormons planant sur l’amour entre Bella et Edward pour qui c’est un peu, touche moi, moi non plus.
Ashley Greene, Nikki Reed, Elizabeth Reaser, Jackson Rathbone et Peter Facinelli. SNDRobert Pattinson et Kristen Stewart. SND
Au cœur de l’intrigue, une chasse à la Bella orchestrée par la méchante et rousse et Victoria (Bryce Dallas Howard). Nos Cullen de vampires vont donc devoir s’allier avec les loups pour former une alliance plus forte pour faire face à une armée de jeunes vampires bien vénères menés par un sbire de Victoria. L’enjeu de ce troisième film est donc bien maigre laissant d’autant plus David Slade dans l’embarra face à cette pauvreté scénaristique. Comblant comme il peut, celui-ci nous offre quelques scènes plutôt bien travaillées, teintées d’une légère violence surprenante dans un Twilight et s’offre même le luxe de tenter une moquerie sur le fait que Jacob ne connaisse pas le t-shirt.
Sa réalisation nettement plus noire surprend sur la toute première séquence du film à tel point que les producteurs ont dû vite ramener la balance au centre avec une seconde partie plus cliché et gnan gnan tu meurs, dans un beau champ de fleurs violettes dans lequel Bella et Edward et papouillent et se disent combien ils s’aiment l’un l’autre avec des dialogues proches d’un mauvais épisode de Santa Barbara. On comprend donc très vite que le film restera bien dans la veine des deux précédents malgré le changement d’équipe…dommage.
Ma seule satisfaction de la saga Twilight (encore réduite à la frustration ici) réside dans l’expectative que nous verrons un jour les fameux Volturi s’énerver. Ici encore, on en parle, on les craint, quand ils arrivent ils font peur mais ne font…rien…
Malgré quelques rares bons moments (notamment les flash back, c’est déjà ça de pris), Twilight 3 Hésitation reste particulièrement long et pénible à regarder. Non pas qu’il faille critiquer pour critiquer, mais sincèrement, la qualité globale demeure bien médiocre et il n’est pas subjectif de dire qu’il s’agisse d’un mauvais film, tout simplement.
PS : le seul vrai point positif du film se situe sur la BO avec la chanson du générique "All Yours" par le très bon groupe Metric (voir le clip)

 

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Jango 693 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines