Magazine Cinéma

INCEPTION-Christopher Nolan: Critique du film

Par Pulpicons

INCEPTION-Christopher Nolan: Critique du film

Un rêve emboîté dans un rêve emboité dans un rêve…Avec un pitch comme celui là, Christopher Nolan pouvait se permettre toutes les audaces visuelles et il ne s’en est pas privé. Inception est un film d’exception au confins d’un nouveau genre cinématographique mêlant architecture, art contemporain et psychanalyse. On est coeur du système Nolanien: Inception est brillant, audacieux et inédit.

Bien-sûr, Hans Zimmer se répète en nous resservant avec « Time » une variation du main thème de La Ligne Rouge de Terrence Malick…Mais il ne manque pas non plus d’ajouter au score du film motifs entêtants et sonorités insolites, et c’est tellement bien produit…

Que dire du casting impeccable avec la révélation Joseph Gordon-Levitt ( évoquant étrangement Heath Ledger), Tom Hardy qui trouve un second souffle indiscutable, avec un bémol toutefois pour le choix de Ellen Page.

On a pas fini d’étudier sous toutes les coutures les intentions de Christopher Nolan passé maître dans l’art du film emboîté dans un film, emboîté dans un film…Inception vous implante une idée dans la tête: retourner voir le film.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Pulpicons 202 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines