Magazine Cinéma

The Grandmother

Publié le 02 août 2010 par Olivier Walmacq

1

genre: inclassable, conte macabre

année: 1970

durée: 33 minutes

L'HISTOIRE: Malmené par ses parents, un petit garçon fait pousser sur son lit, et à la manière d'une plante, une grand-mère qui l'aimera assurément...

LA CHRONIQUE DE KOAMAE:
The Grandmother est sorti en 1970, et on peut clairement dire qu'il s'agit du premier chef d'oeuvre absolu de David Lynch. En effet, après avoir réalisé deux courts-métrages assez zarbi, le réalisateur s'attaque à un moyen-métrage. 33 minutes de pur chef d'oeuvre.
Dans The Grandmother, on suit donc un jeune garçon dans ses plus pures fantaisies, malheureusement gâchées par ses parents... En effet, cet enfant est battu par son père, et sa mère, littéralement à côté de la plaque (on l'imagine un peu alcoolo) ne fait rien pour arranger les choses.
Donc, l'enfant a une idée: il va planter une graine dans son lit, mettre un peu de terre, l'arroser tous les jours, pour faire en sorte qu'une tendre grand-mère puisse le réconforter et l'aimer.
Cette très belle histoire ne tombe jamais dans le niais: c'est du Lynch, ne l'oublions pas ! Mais c'est du Lynch tout simplement superbe.

Ce film, comme les précédents, a été tourné pour trois francs six sous. Encore une fois, Lynch emmène le spectateur dans un monde terrifiant, oppressant, mais toujours spectaculaire. The Grandmother est un film sombre, noir, comme l'était The Alphabet...
Mais, là ou The Alphabet était taillé pour foutre les jetons, The Grandmother ne l'est absolument pas. Au contraire, le cinéma de Lynch se fait beau (au sens 'beauté de l'histoire'), et descriptible, avec une histoire concrète. Visuellement superbe, The Grandmother est un film que l'on ne comprendra pas forcément au premier visionnage (la première fois que je l'ai vu, je n'ai pas pipé grand chose), et que l'on ne prendra pas forcément pour un chef d'oeuvre.
Mais, à force de courir dans notre esprit, ce film se révèle être une merveille absolue, et, je le dis du fond du coeur:

UN DES PLUS GRANDS FILMS DE LYNCH.

NOTE: 20/20


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Olivier Walmacq 11545 partages Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog

Magazines