Magazine Cinéma

Box-office US : "Inception" devant le remake du "Dîner de Cons"

Par Ozap
"The dinner" Agrandir L es nouvelles étaient mitigées ce week-end pour Warner aux Etats-Unis. Le studio dévoilait en effet Comme chiens et chats 2, qui n'a pas rencontré le succès espéré - loin de là, même. Mais Warner a pu se consoler avec l'excellente performance d'Inception. Pour la troisième semaine consécutive, le film de Christopher Nolan s'est imposé en tête du box-office nord-américain. Inception n'a en effet vu ses recettes chuter que de 36% à 27,5 millions, pour un total très impressionnant de 193,3 millions en moins de trois semaines. D'après Warner, près de 15% des recettes du week-end sont dues à des spectateurs qui vont revoir le film, pour mieux le comprendre.
Du coup, le remake américain du Dîner de Cons s'est contenté de la deuxième position. Baptisé Dinner for Schmucks outre-Atlantique, et rebaptisé en France The Dinner, le film n'a pas démérité avec 23,3 millions de dollars récoltés. Il s'agit d'un démarrage conforme aux attentes des spécialistes. Le film, porté par Steve Carell et Paul Rudd, a ainsi devancé Salt, le thriller d'espionnage dont Angelina Jolie est la tête d'affiche. En deuxième semaine, le film a relativement bien tenu la route, avec un repli de 47% à 19,3 millions. En dix jours, Salt totalise 70,8 millions de dollars de recettes.

Le flop de "Comme Chiens et Chats 2"

La chute a été encore plus faible pour le film d'animation Moi, moche et méchant, qui continue de réaliser des scores impressionnants. En quatrième semaine, les recettes du film n'ont chuté que de 34% à 15,5 millions, lui permettant de totaliser 190,3 millions de dollars de recettes en moins d'un mois. Cela a suffi pour devancer Comme chiens et chats 2 : La revanche de Kitty Galore. Neuf ans après le premier film, Comme chiens et chats, cette suite a réalisé une véritable contre-performance, avec 42% de recettes en moins que son prédécesseur pour son premier week-end - alors que ce dernier ne bénéficiait pas de projections en 3D. Plombé par de mauvaises critiques, le film n'a amassé que 12,5 millions de dollars, pour un budget estimé à 85 millions.
En revanche, pas de déception pour Charlie St. Cloud. Le nouveau film de Burr Steers, porté par Zac Efron, a réalisé un démarrage conforme aux attentes avec 12,1 millions de dollars de recettes, un score qui lui a permis de s'installer en sixième position. Le public était à 79% féminin, et à 59% âgé de moins de 25 ans.
Suivez l'actualité en direct avec Ozap sur

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Ozap 10102 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte