Magazine Culture

Kitto

Publié le 02 août 2010 par Lordsofrock @LORDS_OF_ROCK

Unlearn Your Generation

Label: Who's Jack

Grunge On les annonce comme les sauveurs de la scène grunge
rock australienne. Ils tournent partout et tout le temps. Mais qui est
véritablement Kitto ?

Kitto
Avec une pochette comme celle-ci, représentant une vieillarde un peu
bourgeoise faisant le signe de ralliement des rockers, j'avoue être resté
pantois et curieux de découvrir ce qu'il se cachait à l'intérieur de cet EP. A
priori, cela ne pouvait pas être de la pop mielleuse et plate. Je m'attendais à
entendre des guitares stridentes, une batterie punk et une voix d'outre tombe. Une
fois de plus, j'étais assez loin du compte. Kitto c'est déjà une voix. Une voix
féminine. Kitto est donc une femme avant d'être un nom de groupe. Pourtant à
l'écoute de certains morceaux du disque, ce n'est pas une évidence. Kitto a une
voix particulière, assez grave et du coup pas si féminine que ça. Mais comme
elle navigue entre indie, grunge et heavy rock, ce timbre de voix est plutôt
bien adapté.

La passion du rock

Kitto n'est pas toute jeune non plus. Elle a pas mal bourlingué entre
l'Australie, l'Angleterre et les Etats-Unis et a commencé la musique au début
des années 90. Elle forme ensuite le groupe Baby Porcelain et tourne
passablement en Europe. Début des années 2000, Kitto joue désormais en solo ou
plutôt sous son nom de scène, Kitto. Elle sort plusieurs albums, tourne
toujours énormément et commence à avoir une certaine notoriété. La voici donc
de retour avec un EP de 5 titres, UNLEARN YOUR GENERATION qui contient un peu
tout le panel de ce qu'elle a l'habitude de faire. Du rock punchy avec des
solos guitares et une voix appuyée sur une basse minimaliste (Collision Course,
Room Number Love), du heavy rock avec des gros riffs et une batterie qui
martèle (Jack The Ripper), des trucs plus grunge avec une voix poussive et
plaintive (Mary Rose) ou plus grunge tout court (Sorry For ?). A l'écoute
des ces 5 titres, on imagine assez bien des concerts efficaces où il se passe
des choses sur scène et où le public prend du plaisir. Pour autant, on ne se
relèvera la nuit pour aller écouter Kitto, mais c'est une artiste à suivre car
on sent la passion du rock tout au long de sa carrière. Grunge, blonde, la
quarantaine passée, on ne peut que faire des liens avec Courtney Love. Est-ce
qu'on peut lui souhaiter la même carrière ? Chacun son avis...


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Lordsofrock 14222 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog