Magazine Culture

Lardoulens un roman de la terre et des hommes

Publié le 03 août 2010 par Dominique_lin
Lardoulens un roman de la terre et des hommes © MidiNews 2010

Denise Déjean vient de sortir son dernier roman aux éditions Elan Sud.

Cette ariégeoise née à Tarascon se passionne depuis des années pour l’histoire locale notamment de la vallée de Vicdessos et aux modes de vie traditionnels de la Haute Ariège.

Co-Fondatrice du musée Pyrénéen de Niaux ses enquêtes ethnographiques la conduisent dans les fermes et hameaux pour recueillir les témoignages des anciens, les savoirs faires ancestraux et les traditions pyrénéennes.

D’ouvrages ethnographiques, aux recueils de nouvelles et aux romans, il n’y a qu’un pas qu’elle franchit lors d’un concours de nouvelles à Montauban où elle remporte un premier prix et rencontre Georges Coulonges qui la prend d’affection et la parraine.

Sous son  influence et ses encouragements elle commence à prendre confiance, à écrire des nouvelles dont la plupart son primées, en particulier aux Arts et Lettres de France. Un de ses romans historique sur un assassinat en montagne ariégeoise au XVIIe siècle, «Le Crime de Gamat» (éd. Lacour, 1999) qui a obtenu en 2000 le prix Fabien Artigue de l’Académie des Jeux Floraux.

Cette passionnée joue donc avec les mots depuis plus de vingt ans, sa générosité n’a d’égal que sa discrétion.

Elle nous a reçu dans son village de Banat pour nous parler de Lardoulens, son dernier opus.

C’est un roman du terroir qui se passe dans les années 1920.

C’est l’histoire d’Antonin, un vieil homme égoïste et fielleux  qui vit à Lardoulens, une ferme des montagnes ariégeoises avec une promesse impossible à tenir, faite à sa mère sur son lit de mort.

Les mots sont justes, les situations sont vraies, entre humour et réalisme, ce roman pourrait se situer dans n’importe qu’elle campagne.

Les mauvaises herbes poussent partout. Les aspérités du terroir et des personnages affleurent dans cette belle histoire où anecdotes du quotidien, traditions, vie paysanne participent au succès de ce roman où chacun peut retrouver un pan des souvenir de son enfance.

Une madeleine de Proust à consommer sans modération.

Denise Déjean présentera officiellement son nouveau roman dans le cadre du salon du Livre de Tarascon dimanche 8 août.

auteur: Laurence Cabrol | http://www.ariegenews.com/ariege/news-21876.html#

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Dominique_lin 3842 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog

Magazine