Magazine Culture

François Saunière (1888-1964), dit Carcassonne l'Ami du Courage, Compagnon boulanger du Devoir

Par Jean-Michel Mathonière

Par un heureux hasard de circonstances, je viens de prendre connaissance des pièces compagnonniques d’un Compagnon Boulanger du Devoir : le Pays Saunière François dit Carcassonne l’Ami du Courage, né à Saint-Ferriol dans l’Aude (11)

Ces documents, établis au cours de la Réception, sont d’autant plus rares qu’en principe, selon l’usage et les principes des Compagnons Boulangers, ils sont brûlés lors des funérailles du Compagnon défunt !

François Saunière (1888-1964), dit Carcassonne l'Ami du Courage, Compagnon boulanger du Devoir

Suite:

Le fait de les avoir entre les mains relève du miracle, car, en plus, ce brave Compagnon a tout perdu (canne, couleurs et souvenirs du Tour de France) lors de l’incendie de sa maison familiale tandis qu’il vendangeait.

François Saunière (1888-1964), dit Carcassonne l'Ami du Courage, Compagnon boulanger du Devoir
François Saunière (1888-1964), dit Carcassonne l'Ami du Courage, Compagnon boulanger du Devoir
François Saunière (1888-1964), dit Carcassonne l'Ami du Courage, Compagnon boulanger du Devoir
François Saunière (1888-1964), dit Carcassonne l'Ami du Courage, Compagnon boulanger du Devoir

Au vu de ces pièces, Carcassonne l’Ami du Courage a fait « un brillant » Tour de France. Il a effectué son Tour de France sans jamais revenir chez lui ! Et lorsqu’il décida de rentrer au pays, il revint en montant la cote qui conduit à son village natal en tenue de Compagnon Boulanger du Devoir, c'est-à-dire canne à la main droite et couleurs épinglées à sa poitrine à gauche ! Son retour attira tous les habitants de Saint-Ferrriol, selon les dires de Mimie, sa fille, que j’ai eu le plaisir de rencontrer et avec qui j’ai longuement conversé.

Il est décédé en 1964. Une foule imposante, dont de nombreux Compagnons venus d’Albi, l’a accompagné pour son repos éternel. Carcassonne l’Ami du Courage fut un homme apprécié de tous ceux qui l’ont approché, me disait l’un de ses voisin qui l’a fort bien connu…

Il s’était fait graver une très belle plaque de marbre blanche sur laquelle figurent son nom de Compagnon et le blason des CBDD orné de toutes les lettres rituelles ; il avait ajouté également sa photo en tenue compagnonnique. Tous ces éléments ornent sa tombe. Ainsi a-t-il voulu démontrer, sans doute, tout l’amour qu’il vouait au Compagnonnage, car il était un vrai Compagnon qui,pour rien au monde n’aurait manqué une Saint Honoré ou une Réception. Son plus grand plaisir était de recevoir ses Frères en Devoir autour d’une excellente bouteille de vin du pays. Ces rencontres se finissaient toujours par nos belles chansons…

François Saunière (1888-1964), dit Carcassonne l'Ami du Courage, Compagnon boulanger du Devoir
François Saunière (1888-1964), dit Carcassonne l'Ami du Courage, Compagnon boulanger du Devoir
François Saunière (1888-1964), dit Carcassonne l'Ami du Courage, Compagnon boulanger du Devoir
© Photographies Alain Boucherès, D.R.

C’est pour moi un très bel exemple compagnonnique. Devant un tel Compagnon je m’incline ! Seul mon cœur est capable d’en dire plus…

Agenais la Tolérance C.°.B.° .D.°.D.°.

François Saunière (1888-1964), dit Carcassonne l'Ami du Courage, Compagnon boulanger du Devoir

L'homme pense parce qu'il a une main. Anaxagore (500-428 av. J.-C.)


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Jean-Michel Mathonière 17310 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines