Magazine Culture

Bonheur, contrat et maux de mots

Par Pierreh66

Durant mes vacances,outre le bon temps et l’oisiveté, j’ai vécu de beaux moments de nouveautés: La signature de mon contrat d’édition et son envoi par la poste et ma première expérience de réécriture avec révisions du directeur littéraire. Le premier, envahit par un sentiment de fierté et d’accomplissement et le deuxième par l’apprentissage , le dépassement et l’aboutissement.

À la fin du processus de réécriture et de corrections, je me suis sentit vidé et emplit de nouvelles théories  et concepts d’écriture que je ne percevais pas avant. L’œil aguerri du directeur littéraire a intercepté des lacunes que j’aurais jamais pu déceler. D’autant que ce manuscrit , je l’ai lu et relu , genre 1284 fois,On devient quasiment hypnotisé et  doté d’une vision de borgne. Une superbe expérience qui a amené mon écriture à un autre stade et j’en suis bien conscient. J’aimerais ici vous partager quelques–une de ses erreurs de rédaction.

  • Les phrases gratuites  ou celles que le lecteur devine déjà. Elles détonnent dans le texte.
  • Des mots utilisés à mauvais escient comme: De l’angle qu’ils possédaient …  On ne peut pas  “ posséder” un angle de vue
  • Phrases avec plusieurs subordonnées commençant avec  les  “qui- que “. Elles alourdissent le texte
  • Phrases avec trop de verbe “ avoir ” ou trop de verbe d’actions
  • Le mot” maintenant” utilisé trop souvent et mal utilisé au passé..devrait le remplacer par “désormais” dans ce cas
  • Choisir des verbes plus précis quand la scène le suggère  comme remplacer les verbes “voir” et “regarder” par des mots comme “dévisagea” et “contempla”
  • Réunir deux phrases par une. Celle là, je l’ai corrigé souvent. ex:  Elle tourna le coin pour entrer dans la classe. Elle était en avance de plus d’une demi-heure  par … « pour entrer dans la classe, en avance de plus d’une demi-heure. »  ou   David observa la scène sans mot dire. Il était sous le choc.  par « Sous le choc, David observa… »
  • Les doublons de mots dans le même paragraphe. Pourtant, j’ai déjà fait un billet sur un utilitaire pour remédier à ce péché véniel. Cordonnier mal chaussé hein ;)
  • Les fameuses erreurs de dialogue chez les débutants. Mettre le langage du narrateur dans les dialogues et vice versa…Un piège dans lequel il est facile de tomber.
  • Et la dernière, celle qu’il m’a le plus interpellé. Elle change vraiment la qualité de l’écriture. Je m’efforce vraiment de mettre en application cette nouvelle règle: Préférer la voix active à la passive. Ex: Il y avait de plus en plus d’effervescence dans le restaurant  remplacé par « L’effervescence gagnait de plus en plus le restaurant. ». Ca fait toute une différence. Je suis allé lire sur le Web d’autres exemples et c’est vraiment une règle à mettre en avant plan.

Voilà, c’est un partage que je souhaitais faire et qui j’espère pourra éclairez les auteurs qui lisent ce billet.

Aussi, la semaine dernière,j’ai fais parvenir des suggestions pour la page couverture pour l’infographiste-illustrateur. C’est pas mon point fort, mais j’ai apprécié que l’on me permettre de participer à l’exercice. Et pour cette semaine, j’ai des petits devoirs….  Trouver une photo de moi, écrire une biographie  et concocter un résumé de quatrième de couverture.. Je vais m’amuser à faire cette dernière..j’adore cet exercice. Des devoirs comme ça, amenez-en à la pelletée :-))


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Pierreh66 626 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines