Magazine Cinéma

Ben Affleck chez Terrence Malick ?

Par Tred @limpossibleblog
Ben Affleck chez Terrence Malick ?C’est l’annonce la plus inattendue de l’année (n’ayons pas peur des mots). Ben Affleck chez Terrence Malick. Honnêtement, tant que cela n’est pas confirmé officiellement, c’est une nouvelle que tous ceux qui s’intéressent de près aux arcanes d’Hollywood prendront avec suspicion. Il faut dire que le pote de Matt Damon a une fâcheuse tendance à se faire descendre dans les critiques pour son travail d’acteur, alors forcément, voir un cinéaste aussi grand que Malick s’intéresser à lui, ça en intrigue plus d’un. Je vous avouerai que ça m'amuse bien, parce que moi, je l'aime bien le Ben. Mais avant que d'attendre ça avec impatience, il faut rester mesurer. Après tout, c’est de Terrence Malick dont on parle. L’homme qui après avoir remporté le Prix de la Mise en scène à Cannes en 1979 n’a plus fait de film pendant près de vingt ans. En même temps si tous les cinéastes réalisaient un film de la teneur de La ligne rouge après avoir disparu de la circulation pendant deux décennies, je conseillerais à pas mal de cinéastes de prendre du recul.
Après cette longue ellipse professionnelle, on peut donc considérer que Malick tourne à un rythme frénétique ces dernières années. Pensez-donc, il a mis deux films en boîte depuis La ligne rouge en 1998. Sa relecture du mythe de Pocahontas, Le Nouveau Monde, en 2005, et The Tree of Life en… en… Bon en fait ce dernier n’est pas encore terminé. Attention, le tournage est fini depuis deux ans, mais Malick n’est pas du genre à se presser en salle de montage. C’est pourquoi depuis deux ans, à l’approche de chaque grand festival, tout le monde cinéphile retient son souffle, attendant de lire le titre du film de Malick parmi les longs-métrages sélectionnés. En vain. L’épisode a encore eu lieu il y a quelques semaines, à l’annonce des longs-métrages sélectionnés à Venise et Toronto. Pas de Tree of Life en vue.
Il y quelques mois, alors que l’on guettait une éventuelle sortie de Tree of life, cette nouvelle ahurissante est donc tombée : Terrence Malick a déjà un nouveau film en préparation, et des acteurs ont été approchés pour y participer : Christian Bale (qu’il a déjà dirigé dans Le nouveau monde), Rachel McAdams, Javier Bardem et Olga Kurylenko. QUOI ?! Déjà !? L’homme qui nous a depuis des années habitué à ne pas tourner deux films à moins de quatre ans d’écart est déjà paré à retourner sur un plateau alors qu’il est en pleine post-production d’un film ? Non, le projet va forcément tomber dans les limbes pense-t-on vite.
Ben Affleck chez Terrence Malick ?Pourtant, après des mois sans nouvelles, des mois à guetter The Tree of life, voici que ce nouveau projet de Malick a refait parler de lui ces derniers jours. Rachel Weisz a officiellement confirmé avoir été engagée sur le film, et la rumeur court sur Internet, sans confirmation pour le moment, que Ben Affleck fait lui aussi désormais partie du casting, probablement en lieu et place de Christian Bale. Affleck aurait même été vu dans la ville où Terrence Malick est censé démarrer le tournage cet automne, en Oklahoma. Evidemment, l’annonce que Ben Affleck pourrait remplacer Christian Bale chez Malick ne suscite pas l’enthousiasme. Mais j’ai déjà vu Affleck bien dirigé et je sais qu’avec un bon directeur d’acteur, il est capable de sortir une grande performance. L’acteur n’avait pas volé son Prix d’Interprétation à la Mostra de Venise en 2006, pour Hollywoodland. Plus important encore, j’ai confiance en Terrence Malick, chez lequel je n’ai encore jamais été déçu par une performance d’acteur. Martin Sheen dans Badlands, Richard Gere dans Les moissons du ciel, Jim Caviezel dans La ligne rouge, Colin Farrell dans Le nouveau monde sont autant de preuves que Malick est capable de tirer des performances rarement égalées chez ses comédiens.
Ben Affleck n’a jamais fait l’unanimité, mais s’il s’avère que Malick l’a bien choisi pour son prochain film, il va falloir s’attendre à être surpris. En attendant, deux films pourraient bien commencer à faire pencher la balance en faveur d’Affleck aux yeux des cinéphiles. Sa deuxième réalisation The Town, dans lequel il s’offre également le rôle principal, et The company men, premier long-métrage de John Wells. Le premier est un polar bostonien avec une distribution impeccable, Jeremy Renner, Jon Hamm, Chris Cooper. Le second est une comédie dramatique sur fond de crise économique globale avec une distribution impeccable (je me répète c’est fait exprès), Tommy Lee Jones, Kevin Costner, Chris Cooper (encore lui).
De The Town, j’attends déjà qu’il confirme toutes les qualités de cinéaste qu’Affleck a dévoilé avec Gone Baby Gone. Et s’il montrait aussi que Ben Affleck a l’étoffe pour être dirigé par Terrence Malick ?

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Tred 1557 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines