Magazine Info Locale

La véritable histoire de la guerre des boutons à la Cave Poésie : Invitations !

Publié le 23 août 2010 par Toulouseblog

La Cave Poésie présente "La véritable histoire de la guerre des boutons" du 24 Août au 11 Septembre et vous invite aux deux premières représentations.

Conte/Comédie musicale à un personnage

Nous sommes en novembre 2007. Petit Gibus n’est pas mort. Il s’appelle François Gibier et il a 103 ans. Le jour de la célébration du 11 novembre, il est pressé de raconter la guerre telle qu’il l’a vécue. Le vieillard mêle alors les souvenirs de la guerre et ceux de son enfance. Son récit va provoquer de joyeux remous puisque le maire qui préside la célébration est le propre descendant du traître Bacaillé.
Gilles Ramade est l'auteur de l'ensemble des textes et le compositeur de tous les thèmes musicaux. Son travail est fondé sur une relecture du roman de Pergaud et du film d'Yves Robert.
Les faits de bravoure langagière, les provocations,  du fameux « Couille molle ! » que toutes les générations ont repris, jusqu’au célébrissime « Si j’aurais su, j’aurais pas v’nu » Tout cela vous le retrouverez dans « La véritable histoire de la guerre des boutons »
Arrières grands-parents, grands-parents, parents et enfants se retrouvent autour du même texte lu, raconté et retrouvé par plusieurs générations.
Un voyage dans la mémoire de notre histoire, de notre vocabulaire et de notre musique.

La mise en scène
Traditionnellement, un conte est une histoire que l'on raconte à des enfants sages pour les endormir. Notre histoire retrace l'aventure de chenapans du début du XX° siècle et les spectateurs, loin de s'endormir, sont appelés à donner de la voix et participer activement au spectacle. Ils assisteront à une véritable performance d'acteur dans cette  comédie musicale à un personnage, interprétée par Johan Nicol, remarquable comédien, chanteur et danseur.  Les refrains sont entraînants vite mémorisés et quelle sera la surprise des plus jeunes lorsqu'ils entendront un respectable et pittoresque vieillard leur égrener son chapelet de gauloiseries.
On oublie parfois que « La guerre des boutons » est un monument de la littérature française, un texte très dense, qui met en scène à travers l'opposition des deux villages, les conflits idéologiques de la France de la troisième République, les oppositions entre partisans de la laïcité et de la religion, du progrès et de la tradition.

La musique
Dans la guerre des boutons, la musique est comme une trame de fond ; elle accompagne les chants, souligne l’action et même l’initie.
Gilles Ramade a su retrouver toute la vigueur du roman de Pergaud en allant puiser dans des genres actuellement dénommés « musique du monde ». Le style fanfare permet d’évoquer les musiques de kiosques du début du XX° siècle, les musiques folkloriques slaves et espagnoles, le jazz New-Orleans tout en établissant un lien avec les musiques actuelles.

Avec Johann Nicol
Ecrit et mis en scène par Gilles Ramade d’après le roman de Louis Pergaud.
Chansons de Gilles Ramade, arrangements Loïc Laporte et Gilles Ramade

Du mardi 24 Août au samedi 11 Septembre à 19h30 - relâche dimanche et lundi
Tarifs : 12€/8€

Invitations : Gagnez vos places pour les représentations de mardi 24 et mercredi 25 Août en téléphonant à la Cave Po au 05 61 23 62 00 et en donnant le code "Toulouseblog.fr".

Aller plus loin...
Programmation Cave Poésie
Agenda culturel


Tweet

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Toulouseblog 2132 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine