Magazine Info Locale

Futsal : c'est la reprise au BSC

Publié le 23 août 2010 par Toulouseblog

Le Bruguières Sporting Club Futsal a repris l'entraînement, l'occasion pour le coach Jean-Christophe Martinez de se confier sur cette nouvelle saison en D1.

Le Bruguières SC Futasal entame cette année sa 2ème saison parmi l'élite nationale. Après une très belle saison l'an dernier, l'heure est à la confirmation avec un nouveau coach Jean-Christophe Martinez.

Jean-Christophe, pour cette seconde année en D1, le changement principal est ton arrivée en tant qu’entraineur. Dans quel état d’esprit tu te retrouves début août ?

Je suis assez convaincu que cela va marcher parce que j’ai été pendant cinq ans entraineur-joueur au futsal. On a toujours eu de bons résultats. Cependant là, j’ai des joueurs d’un autre niveau, il va donc falloir que je fournisse plus de travail. Ce mois d’août va déjà me permettre de voir où l’on va et quel groupe je vais avoir.

Qu’est ce qui différencie le futsal et le football en terme de préparation ?
Il y a bien sûr du foncier à travailler sinon nous ne tiendrons pas toute la saison. Il y a beaucoup de tactique et de technique, les bases du futsal. Conséquence directe, on travaillera beaucoup plus en intérieur qu’en extérieur. Vu que le futsal est plus intense que le football, on travaillera la part foncier rien que dans les jeux que l’on va faire durant la saison.

Peux-tu nous faire un point au niveau des transferts ?
Nous n’avons aucun départ ce qui est une très bonne nouvelle pour nous. Au niveau des arrivées, nous avons recruté des joueurs que nous avons découverts lors des détections que nous avons organisées en fin d’année dernière. Je les ai vu au tournoi de Bruguières où ils avaient une équipe et se sont hissés en demi-finale, se sont donc de bons joueurs. Il leur faut bien sûr travailler le tactique et le sens du placement mais je suis assez optimiste.

Le championnat reprend le 18 septembre avec un déplacement périlleux du côté du Kremlin-Bicêtre United, champion de France en titre. Qu’est ce que cela t’inspire ?
Il vaut mieux que l’on commence comme cela par une grosse équipe. Nous n’aurons pas de pression. Personne ne nous attend donc si on fait un bon résultat nous serons tous très heureux. Après en cas de défaite il n’y aura pas lieu de s’alarmer. Kremlin reste la grosse équipe de la poule.

Bruguières se situe une nouvelle fois dans la poule B. Un mot sur ce groupe ?

Paris Métropole quitte le groupe A pour rejoindre le B et c’est une très belle équipe. Même si ils ont terminé en mauvaise position l’année dernière cela reste une équipe sur qui il faudra compter. Toulouse Futsal monte de division régionale. On les connait. C’est également une belle équipe. Les autres équipes promues sont Picasso Echirolles et Furiani. Pour Echirolles c’est un peu l’inconnu, on les avait joué en Coupe de France il y a quelques saisons de cela. Quant à Furiani, ils sont venu au tournoi de juin. C’est une bonne équipe. Je pense que ça va être très dur d’aller jouer là bas.

Quelles sont les ambitions de Bruguières en cette reprise ?

Nous visons le maintien le plus vite possible. Après si on peut voir plus haut, on visera plus haut. Il ne faut pas aller trop vite. Tous les ans s’opère une remise en question. L’année dernière on termine troisième mais cette saison peut être que les équipes adverses se sont très bien renforcées.

Mais Bruguières sera forcément attendu…
Exactement. L’année dernière nous n’étions pas attendu donc nous avons pu engranger de nombreux points lors de la phase aller. Nous l’avons eu beaucoup plus dur lors des matches retour, cela s’est ajouté au départ d’Anoussone Prasitharath, un joueur important de l’effectif (ndlr, parti s’essayer au football pro du côté de l’Asie du Sud Est). Le mois de février nous a également été fatal. Chaque équipe, je le sais, mesure la chance de pouvoir être en première division donc toutes vont se battre du début à la fin.

Deux joueurs ont été appelés en stage en équipe de France en mai dernier. Avons-nous plus de nouvelles les concernant ? Est-ce également un objectif du club d’en envoyer le plus possible ?
En envoyer le plus possible oui s’ils ont le niveau mais les envoyer pour les envoyer cela ne sert à rien. Il faudrait qu’ils aillent là bas pour apporter un plus. Je pense que nous avons des joueurs qui peuvent le faire même si ils ne sont pas encore assez prêt tactiquement. Après pour Kamoine et Edouard Bellon, nous n’avons pas encore eu de nouvelles mais les réponses des pré-sélections n’arriveront qu’en septembre. Les deux sont revenus de Clairefontaine avec de très bonnes sensations ils étaient très content du travail fourni là bas même si après ils seront déçus si ils ne sont pas pris.

Aller Plus loin...
Actualité sport
Site web Bruguières Futsal


Tweet

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Toulouseblog 2132 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine