Magazine Culture

Un dîner presque parfait : le combat des régions 2x01 : "Je vais le faire croûter !"

Publié le 23 août 2010 par Ozap
Photo : Un dîner presque parfait : le combat des régions Un dîner presque parfait : le combat des régions Crédits : M6. - Agrandir S ouvenez-vous du talentueux Grégory qui avait remporté l'émission l'an dernier. Elu par de grands chefs étoilés, il avait remporté le challenge et la somme de 10 000 euros. Cette année, les 16 meilleurs candidats d'Un Dîner Presque Parfait vont s'affronter. Quatre grands chefs vont devoir les départager : Cyril Lignac, George Blanc pour la région Est, Jean-François Piège pour la région Nord, Jean Sulpice pour la région Sud et Pascal Favre d'Anne pour la région Est. Les quatre meilleurs candidats défendront leur région lors de la finale nationale. Cette année, le vainqueur devra affronter Grégory, le champion des champions lors d'une émission en direct.

La région Est en compétition

Ce soir, c'est dans la région Est que nous nous rendons. Stéphane Rotenberg nous présente les candidats de cette compétition régionale. Les quatre champions vont se recevoir chez eux et se noter mutuellement. Seuls les trois meilleurs pourront accéder à l'étape suivante. Coralie avait remporté un 7,5/10 lors de la première émission. Philippe avait obtenu un 7,2/10. Eric avait eu la note de 6,8/10. Et le plus jeune de la compétition, Rémi avait obtenu 7,3/10. la compétition risque d'être serrée ce soir surtout qu'à l'issue de cette première partie de soirée, les trois meilleurs candidats seront jugés par Cyril Lignac et Georges Blanc qui devront élire le champion de la région Est.

Premier dîner : chez Coralie

C'est à Mulhouse que le premier dîner a lieu. Âgée de 20 ans, Coralie a fait appel à un car entier de ses amis pour l'aider à installer un décor hors-du-commun. Ce soir, chez Coralie c'est Soirée Camping ! Banderoles, tentes de toutes les couleurs, son jardin se transforme en camping... et la super piscine gonflable permettra aux candidats de se délasser... ou pas ! La caravane est aussi de la partie...
Après avoir acheté un cadeau pour l'anniversaire de Coralie, qu'elle célèbre ce soir, c'est le moment de découvrir le thème de la soirée. Et c'est parti pour les devinettes : les garçons se demandent ce qu'ils vont déguster ce soir... du poisson, de la viande ? En tout cas, Rémi, le plus jeune, a raison sur un point : ils vont manger du veau cuisiné d'une façon particulière. Coralie explique : "Je vais le faire croûter !", hummm !! On a l'eau à la bouche !
Mais qu'est-ce que le veau croûté ?
Retour en cuisine pour Coralie. La jeune femme a le sens du détail et la présentation compte tout autant que le goût : navet rose, mini-courgettes... attention, il ne faut pas tout mélanger non plus ! Elle va donc faire cuire chaque légume séparément. Passons au veau "croûté" maintenant ! On a hâte d'en savoir plus ! Elle dispose de la panure au citron sur la viande... ahhh c'est ça la croûte !! Ouf.... on est rassuré ! La préparation de la viande est terminée et les campeurs font leur arrivée dans le jardin. Mais après le jardin, c'est au tour de la table d'être décorée. Le stress est à son comble puisque les candidats redoutent la cuisine de la jeune femme... mais aussi son imagination. Ils sont bluffés en arrivant au Camping-Coralie ! Pour parfaire le look de ses invités, Coralie leur distribue des tongs et des chapeaux de paille avant de les emmener faire un tour dans le camping.
Eric : « Le mélon sent la poubelle »
C'est l'heure de l'apéro et à ce jeu Coralie propose un Coktail intitulé "Sex on the Beach" ! Tout un programme ! Les invités de Coralie vont découvrir les petites cuillères du camping : foie gras, mousse de chèvre, tomates cerise... Pour Rémi, « c'est sans risque », pour Eric « le mélon sent la poubelle », et pour Philippe « c'est un peu faible » ! Ça commence mal pour Coralie ! Pas le temps de s'ennuyer, Coralie improvise une élection de Mister Camping. Les trois invités doivent réaliser la chorégraphie de la danse des tongs... On n'a pas compris, c'est Mister Camping ou Concours de danse ? Les deux peut-être. Parmi les invités, seul Eric semble s'amuser... et il est récompensé d'une belle écharpe de Mister Camping !
Trêve de plaisanterie, c'est l'heure de vérité pour Coralie. Elle sert son entrée : du risotto ! Verdict : tout le monde est conquis ! Pour Eric « c'est trop bon »... quant à Philippe, même s'il a aimé, il reste très critique. C'est au tour du plat d'être servi. Les invités sont éblouis par le veau croûté au citron. Une réussite pour Coralie ? Pas encore, surtout que son dessert est raté. Sa mousse a tourné avec la chaleur. Elle ne se laisse pas déballonner : elle présente ses cannellonis au chocolat. Eric apprécie le dessert : il fait semblant de quitter l'émission ne voulant pas affronter Coralie. Quel blagueur ce Eric ! Quant à Philippe, il est déçu par ce dessert... étrange !
Deux 10/10 pour Coralie
C'est l'heure de noter la prestation de Coralie. Pour la décoration, Eric et Philippe mettent un 8/10. Rémi lui est très dur et met un 5/10. Pour l'ambiance, Rémi et Philippe accordent un 7/10 et Eric en très bon joueur récompense la jeune femme d'un 10/10 ! Côté cuisine maintenant, Rémi met un 7/10 et Philippe un très petit 6/10. Quant à Eric, il met la note maximale à Coralie, ce qui en dit long sur son appréciation de la cuisine de la jeune femme : « A 20 ans, quand on touche comme ça en cuisine, quand on a 40 ans comme moi, respect Coralie », explique Eric

Deuxième dîner : chez Philippe

Amoureux du terroir, Philippe aime mettre en avant les produits qui lui sont chers. Après le dîner de Coralie, il veut mettre la barre encore plus haut et va recevoir ses invités dans un cadre d'exception : une vieille cave à vin. L'avantage de Philippe est sans doute le fait qu'il va pouvoir disposer d'une cuisine de chef vitrée, les candidats pourront observer leur hôte en pleine action. L'inconvénient est qu'il va devoir maîtriser les éléments de cette cuisine qui'il ne connaît pas.
Le Road-Cook de Philippe
Pendant ce temps, les invités découvrent le menu : Saveurs de Nuits. Au programme escargots, médaillon de veau, noix de Saint-Jacques, saucisse de Morteaux, graines de moutardes... Pour bien s'organiser, Philippe a même réalisé un "Road-Cook" avec des croquis de ses plats. Méticuleux Philippe ? Non, à peine ! Rien de nouveau pour Philippe, puisqu'il a répété plusieurs fois la réalisation de ses plats. Il a vraiment tout prévu même s'il va devoir préparer plusieurs aliments au dernier moment.
En attendant l'arrivée des invités, Philippe dresse une table sur le thème du vin. Dans différents vases, il place les arômes que peuvent représenter le vin : fruits rouges, canelle, fleurs blanches... Bougies allumées, table dressée, tout est prêt pour accueillir ses trois invités. C'est avec du mal que les trois candidats arrivent dans la cave. Impressionnés, il découvrent des bouteilles de toutes les années et finissent par arriver dans l'antre de Philippe. Alors qu'ils pensaient avoir tout vu, ils aperçoivent la cuisine de chef et restent bouches bées.
Pour parfaire son invitation, Philippe offre une bouteille de l'année de naissance des candidats : 1991 pour Rémi, 1990 pour Coralie et 1970 pour Eric. Mais attention Philippe, les candidats ne sont pas dupes et attendent de goûter la nourriture. Pendant que les candidats se remettent de leurs émotions, Philippe a des difficultés à allumer le gaz. Philippe aurait-il oublier d'inscrire "Penser à la bouteille de gaz" dans son Road-Cook" ? Ni une, ni deux, Philippe change la bouteille et fait cuire ses oeufs de caille.
Les escargots... c'est rigolo !
Quand il apporte les douelles (comprenez morceaux de bois qui forment un tonneau) aux candidats, Coralie est impressionnée et Eric est... mort de rire à la vue du petit escargot en plâtre qui décore le morceau de bois. Mais oui ! C'est hillarant un escargot, on ne vous l'avait pas dit ? Les candidats sont conquis. Seul hic, Coralie trouve des traces de sang sur son assiette (Philippe s'est coupé en changeant la bouteille de gaz). Mais lorsqu'il apporte l'entrée, la présentation fait fureur. Heureusement, car le risotto aux lentilles n'est pas forcément apprécié. Quant aux Saint-Jacques, elles sont trop cuites.
Pour animer la soirée, Philippe a prévu une animation assez particulière. Il va falloir que les candidats fabriquent un tonneau le plus rapidement possible. Une animation qui tombe à pic pour Philippe qui file en cuisine. Encore une fois, c'est Eric qui remporte le titre de "Mister Tonneau". Les candidats sont de retour à table et Philippe sert son plat. Pour Coralie, la sauce est trop forte. Et le problème principal : la cuisson du veau. Il est trop cuit et les candidats le remarquent. Philippe sort le grand jeu : son dessert. A base de poires, il présente un assortiment de douceurs aux poires : crumble, sorbet, poire au sirop... ce dessert plaît beaucoup aux candidats.
C'est l'heure de rendre un verdict. Pour la décoration, Rémi donne un 7, Eric donne un 8 et Coralie un 9. Pour l'ambiance, Eric pense que Philippe lui a mis la pression, il met un 6 tout comme les deux autres candidats. Pour la cuisine, Coralie met un 7. Quant à Rémi et Philippe, ils accordent un 6/10 à leur hôte.

Troisième dîner : chez Eric

Direction l'Alsace pour rendre visite à Eric. Il avait bluffé ses invités lors d'une première émission grâce à son mélange des saveurs, mais aussi à sa bonne humeur et à sa joie de vivre. Pour impressionner ses adversaires, Eric veut les faire dîner sur un bateau. Toute la péniche a été redécorée pour l'occasion : gazinière, bar... merci la Mairie de Strasbourg !
Le champion de la fusion va encore une fois faire jouer les mélanges : en prenant un aliment de sa région pour chaque plat, il va le mélanger avec des saveurs asiatiques, italienne etc... Par exemple, il réalise des samousas à la choucroute ! Euh... oui !? On attend de voir ! Autant Philippe avait tout anticipé, Eric se laisse porter par son imagination. Pour le dessert, il revisite le tiramisu en proposant un dessert à la rhubarbe.
Un bide pour les samousas à la choucroute
Un peu en retard, Eric fait sa décoration de table. Il s'adapte à la péniche et décore exclusivement en rose. C'est parti pour ce troisième dîner. Les candidats sont très surpris d'être invités sur une péniche mais impatient de goûter le menu qui leur est dévoilé. Passons aux choses sérieuses : c'est l'heure de l'apéritif. Les verrines de saumons ne sont pas du goût de Philippe qui est intransigeant. Et alors les samousas à la choucroute et au munster ? Risqué... un peu ! Cela ne plaît vraiment pas aux invités. En espérant que la visite des canaux de Strasbourg fasse marquer des points à Eric. Côté animation, Eric a choisi de faire chanter les invités mais aussi de les faire conduire la péniche. Les candidats ont apprécié la "croisière s'amuse"... sauf Philippe !

Du veau au cola ?

Pendant qu'il peaufine son entrée, Eric laisse le temps à ses invités de découvrir sa table, qui plaît. Et en entrée, Eric prépare un....?? RISOTTO ! Quel originalité ! Cela ne fait que la troisième fois de la semaine que les candidats en mangent. Les invités ne semblent pas apprécier ce risotto particulier, ) base de pâtes. Pour le plat, il réchauffe son veau... encore du veau ? Et là c'est le drame quand il sert son plat. IL explique aux candidats qu'il a déglacé son veau avec du cola alsacien et Philippe est outré ! Lui, qui affectionne le bon vin, il est servi. Pour Coralie et Rémi, il y a trop de saveurs. Place au dessert, le tiramisu passe très bien... sauf auprès de Philippe : « Pour moi, il n'y a rien de plus mauvais qu'une fraise cuite ! ».
Le verdict tombe. Pour la décoration, Coralie met un 7/10. Rémi met un 5/10 et Philippe met un 6/10. Pour l'ambiance, Philippe met un 5/10. Rémi donne un 7/10 et Coralie lui donne un 9/10. Elle a passé une très bonne soirée. Pour la cuisine, Coralie et Philippe donne un 5/10, quant à Rémi, il attribue un 6/10. Le jeune homme aurait aimé aller plus loin dans la fusion.

Quatrième dîner : chez Rémi

C'est au tour du plus jeune des candidats de jouer sa place en finale de la région Est. C'est lors d'un dîner spécial adolescent que Rémi avait récolté une très bonne note. Pour le thème du repas, le jeune homme a choisi "Racines en or". Il veut retourner aux origines des légumes qui viennent de la terre. Quand les candidats découvrent ce menu, ils sont impatients de découvrir ce que Rémi leur a préparé. Et pour le dessert, Eric est heureux d'apprendre qu'il va déguster un cheesecake.
La confrérie du Jura
Pour la décoration de sa table, Rémi va dans la forêt et ramasse des pissenlits, de la mousse et même du bois. De retour chez lui, il prépare une sauce au vin jaune, une boisson typique de son département. Après la sauce, Rémi va assassiner des écrevisses de rivières qu'il jette dans l'eau bouillante. Le jeune homme s'attaque ensuite à ses racines : carottes et autres pomme de terre sont épluchées.Avant que ses invités arrivent, Rémi prépare sa décoration de table. C'est dans une forêt du Jura recréée que les candidats vont être accueillis. Pas le temps de dire ouf, Coralie, Philippe et Eric sont là. Le stress de Rémi est perceptible. Ce qu'il présente en apéritif plaît, sauf que Rémi semble avoir oublié la boisson ! A moins qu'il leur ait fait une surprise. Une confrérie du Jura se présente et leur propose de reconnaître le vin jaune parmi plusieurs liquides. Sans difficulté, les candidats réussisent l'épreuve haut la main.
Eric qui goûte le cheesecake : « Il n'y a pas d'acidité ! »
Après de nombreuses minutes passées dans la cuisine, Rémi apporte les assiettes. Et là, Coralie découvre la viande : du foie gras poêlé, « Il y a une chose que je ne peux pas manger, le foie gras chaud ! ». Pour une fois, Philippe est impressionné par le sens du détail de Rémi. Si le jeune garçon semble confiant, dans la salle, les candidats trouvent que les plats n'étaient pas assez chauds. Le temps semble long pour les candidats. Rémi apporte enfin le cheesecake. Eric se jette sur son gâteau : « Il n'y a pas d'acidité ». Mince, c'est raté pour Rémi ! Il n'a pas conquis Eric par son dessert. Philippe et Coralie n'avaient jamais mangé ce genre de dessert, ils trouvent ça très bon.

Coralie, Philippe et Eric vont en finale

Le verdict va bientôt tomber : Stéphane Rotenberg vient apporter les notes des candidats. Qui de Coralie, Rémi, Philippe et Eric vont poursuivre l'aventure ? Les trois meilleurs candidats vont pouvoir passer à l'étape supérieure. C'est Eric qui s'avance le premier. Il obtient la note de 6,1/10. Puis c'est Coralie qui s'approche et se voit auréolé d'un 7,6/10. Coralie va donc participer à la finale régionale. Philippe s'avance et obtient un 6,8/10. Il est qualifié pour la finale. Tout va se jouer entre Rémi et Eric. Le jeune garçon a-t-il fait mieux que son adversaire ? Les convives de Rémi déplorent les assiettes en plastique, l'absence du garçon lors du repas et la froideur de ses plats. Il obtient la note de 5,4/10. Ce sont donc Coralie, Philippe et Eric qui vont s'affronter lors de la finale de cette région Est.

A retenir de l'épisode

*La compétition va être rude, surtout entre Philippe et Coralie.
  • Les animations ne sont pas d'une grande réussite par rapport à certains dîners en semaine.
  • Pour être organisé, le Road-Cook de Philippe est une grande trouvaille.
  • Rémi, le plus jeune est éliminé.
  • La phrase à retenir : Eric : "Le melon sent la poubelle"

Suivez l'actualité en direct avec Ozap sur

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Ozap 10102 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines