Magazine Culture

Fendragon - Barbara Hambly

Par Emmyne

417S2S98PML__SL500_AA300_" Je suis Morkeleb le Noir. Je ne suis et ne serai l'esclave de personne, encore moins d'une femme humaine. "

Lorsque Jenny Waynest, compagne du Fendragon des légendes, accepte d'accompagner l'amour de sa vie vers les terres du Sud où l'appelle son Roi, elle ne sait pas ce qui l'attend: les intrigues vénéneuses de la magicienne Zyerne, le souffle brûlant du plus sombre des dragons, mais aussi le feu dévorant d'une passion séculaire - la douleur, le renoncement et la mort. "

- Point Seuil -

Cela faisait trop longtemps que je n'avais pas lu un beau roman de fantasy. C'est pourquoi ce choix de Fashion pour la chaîne des livres organisée par Ys m'a particulièrement réjouie.

Un récit épique, comme il se doit, de la magie, des combats, des intrigues, de l'amour, mais surtout un magnifique portrait de femme et un fabuleux voyage dans l'univers des dragons.

L'héroïne de ce roman, Jenny Waynest, est un personnage moderne, bien plus touchant et profond qu'une magicienne de fantasy classique. Ces doutes, ces angoisses, ces rancoeurs sont impressionnants de réalisme et dépassent le contexte fantastique : une femme déchirée entre l'appel de sa vocation à laquelle il serait nécessaire de se consacrer pour s'épanouir et son amant à qui elle a donné deux garçons bien qu'elle ne puisse se résoudre à s'engager dans une vie de famille. Peut-on être mère et magicienne ? Peut-on aimer sans se sacrifier ?

Le roman de Barbara Hambly raconte une quête, mais au-delà de l'héroïsme, elle s'attache à des valeurs et des sentiments fondamentalement humains et universels.

Sans renouveller le genre, en respectant les conventions de ce type de récit, sans le parodier, Barbara Hambly nous livre un roman savoureusement teinté de merveilleux et d'humour. Lord Aversin, le chasseur de dragon, relève presque de l'anti-héros. Certes, fendragon il est, mais surtout seigneur plus intellectuel que guerrier, un homme chaussé de lunettes, père, investi dans les recherches scientifiques et l'élevage, un homme de devoir bien plus intelligent et drôle que ne le laissent paraître ses manières de paysan, maniant la dérision avec autant de brio que les armes; un homme responsable et amoureux, pas un héros de ballade.

Personnage à part entière aussi finement raconté, loin des caricatures brutales de la bête, le dragon Morkeleb le Noir est un être complexe, fier et effrayant, une personnalité rendue par des descriptions et des dialogues qui laissent fascinés pour qui se laisse prendre aux sortilèges des dragons.

- D'autres billets référencés par BOB -

chainelivre


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Emmyne 573 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines