Magazine Culture

Mediator 150 mg - Irène FRACHON

Par Wakinasimba

mediator

Editions-dialogues, 14 juin 2010, 150 pages

Le 25 novembre 2009, l'Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé - Afssaps - annonce la suspension de l'autorisation de mise sur le marché d'un médicament. II s'agit du Mediator, commercialisé depuis plus de trente ans par le laboratoire Servier, alors consommé quotidiennement par près de 300 000 Français.

Cette décision fait suite à la révélation d'une toxicité grave directement liée au médicament : une atteinte des valves du coeur, aux conséquences parfois mortelles.

Les premiers éléments laissant suspecter la possibilité d'une telle toxicité remontent à 1997, date à laquelle un médicament proche et commercialisé par le même laboratoire, le coupe-faim Isoméride, est interdit pour les mêmes raisons.

L'auteure, médecin, a été pendant vingt ans témoin puis acteur de cet épisode dramatique. La transparence est une condition de la qualité de la politique de santé des populations.

Mon avis :

Voilà le combat d'une femme, puis d'une équipe, qui découvre par hasard les effets indésirables d'un médicament pour maigrir. En effet, le Mediator était prescrit par tout médecin pour permettre de perdre quelques kilos. Sauf qu'une de ses substances actives altérait le coeur. D'où le décès de bon nombre de patients.

Ce qui m'a étonné dans ce récit des événements, ce n'est pas tant l'acharnement du laboratoire Servier que son obsession de vouloir gagner du temps, donc de l'argent, car chaque jour, 300 000 personnes prenaient une de ces petite pillule.

Tout se passe en réunions presques feutrées, en pleine crise du H1N1, la fameuse.

Qui plus est, pratiquement tous les pays européens avaient interdits cette substance avant nous, mais comme nous le savons tous, tous les effets indésirables s'arrêtent à la frontière française.

Au final, un récit qui se lit comme un polar (sauf que l'on sait dès le départ qui est le coupable....).

Ce qui est peu rassurant, c'est de savoir que les médicaments que nous prenons ont des effets à long termes non encore identifiés (outre ceux indiqués sur la notice). Ou qui le seront par hasard, ou peut-être jamais.

Je remercie les Editions-dialogues pour l'envoi de ce livre que je vais faire circuler dans la famille.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Wakinasimba 2312 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog

Magazines