Magazine Culture

Les fourmis... Bernard Werber

Par Antoni

Les fourmis

4ème de couv' :

Le temps que vous lisiez ces lignes, sept cent millions de fourmis seront nées sur la planète. Sept cent millions d'individus dans une communauté estimée à un milliard de milliards, et qui a ses villes, sa hiérarchie, ses colonies, son langage, sa production industrielle, ses esclaves, ses mercenaires... Ses armes aussi. Terriblement destructrices.

Lorsqu'il entre dans la cave de la maison léguée par un vieil oncle entomologiste, Jonathan Wells est loin de se douter qu'il va à leur rencontre.

A sa suite, nous allons découvrir le monde fabuleusement riche, monstrueux et fascinant de ces "infra-terrestres", au fil d'un thriller unique en son genre, où le suspense et l'horreur reposent à chaque page sur les données scientifiques les plus rigoureuses.

Voici pour la première fois un roman dont les héros sont des... fourmis !

Mon avis :

337 pages. Roman publié en 1991.

Je ne sais pas si c'est l'effet des vacances mais j'ai mis trois semaines à lire ce livre. L'intrigue est menée de manière surprenante car l'on valse d'un monde à l'autre, en l'occurrence, le monde terrestre et le monde "infra-terrestre". Il n'y a jamais de transition si bien que cela peut parfois être déroutant. Si vous me permettez cette petite alchimie des mots, je serais tenté de dire que "Les fourmis" se rapprochent de ce que je qualifierais de documentaire "an-huma-lier".

Bernard Werber nous parle des travaux gigantesques sur des sujets d'une taille microscopique (!) d'un certain Edmond Wells, un entomologiste de renom. En vérité, il s'agit bien de Bernard Werber, lequel s'est fait une spécialité de l'univers des fourmis. Nous apprenons plein de choses dans ce livre détaillé et minutieux. D'ailleurs, ce roman a ce grand mérite de nous permettre d'appréhender notre relation aux fourmis, et plus généralement à l'infiniment petit, autrement.

L'auteur réussit le tour de force de rendre cet univers accessible au lecteur, au prix d'une immersion totale dans un des mondes qui évoluent sous nos pieds.

Les fourmis... Bernard Werber

Néanmoins, pour être tout à fait honnête avec vous, si je loue et voue même une admiration au travail de documentation qu'a effectué l'auteur, je ne l'ai pas toujours suivi dans son intrigue. Je crois qu'il ne faut pas se tromper de cible. L'écrivain a plusieurs possibilités devant sa feuille blanche :

- soit il part pour une fiction (ce qu'il a fait !)

- soit il part pour une étude comportementale à grand renfort de science (ce qu'il a fait aussi !).

A présent, lorsque l'on utilise ces ingrédients, il me parait incongru de les mêler pour donner une fin proche de la science-fiction. S'il avait démarré cette aventure en optant pour un récit SF, je me serais dit : c'est sa vision. Là, j'ai l'impression qu'il s'est un peu perdu. Comme d'habitude, cela n'est qu'un avis personnel, celui d'un homme non avisé.

Cette fin constituera mon petit bémol.

En revanche, j'ai apprécié l'énigme que nous propose Werber durant toute son histoire. C'est ici que je dois faire amende honorable. C'est bien beau de critiquer mais il faut savoir faire preuve d'objectivité et d'honnêteté. Je me suis montré arrogant et suffisant en pensant avoir résolu cette énigme à la première lecture. Résultat : je n'ai pas vu ce qui était visible.

Pour celles et ceux qui n'ont pas lu ce livre, je vous délivre ci-après l'intitulé de l'énigme :

"Comment faire quatre triangles équilatéraux avec six allumettes ?"

Alors, un conseil : ne commettez pas la même erreur que moi. Prenez ces six allumettes et testez-vous. Vous verrez, vous serez surpris.

Pour ceux qui ne trouveraient pas, deux solutions : lisez le livre ou... demandez-moi !!!

3209267033_c2f5acd7a3.jpg

 Le site officiel de Bernard Werber, c'est ICI.

Découvrez l'avis de Lelanie sur cette lecture.

Ma note : 3 / 5.

Ce livre est le vingt-sixième lu depuis le début de l'année.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Antoni 103 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog

Magazines