Magazine Info Locale

Hallu Ciné : gagnez vos invitations !

Publié le 24 août 2010 par Toulouseblog

Hallu Ciné, ciné concert sous les étoiles, se déroulera le dimanche 29 août au Musée des Abattoirs; gagnez vos invitations.

Organiser un ciné concert avec "Le dernier des hommes" de Murnau, chef d’oeuvre du cinéma muet et de l’expressionnisme allemand, tel est le défi proposé cette année par Hallu ciné à l’Orchestre de Chambre de Toulouse. La puissance de la musique émanant de cet ensemble de douze musiciens à la rencontre de ce film mythique...

Le Film
Du seul point de vue technique, avec sa lumière exceptionnelle et ses prises de vue subjectives, "Le dernier des hommes" est une merveille d’expressionnisme. La caméra est actrice du film : ce qui, aujourd’hui, est des plus naturels était à l’époque une révolution dans la technique cinématographique.
Mais ce que l’on nomme expressionnisme n’est pas qu’une histoire de jeux de lumières ou d'esthétique, c’est aussi le portrait d’une époque, qui fait le constat d’un certain état de la société.
Tourné en 1924, le film propose une critique cinglante des représentations sociales : l’uniforme, porté par le portier héros du film, inspire respect et reconnaissance sociale. Sans cet habit, le portier n'est plus rien, il devient "Le dernier des hommes", comme si l’on retirait à une bête sa peau ou son plumage. Professionnellement, la déchéance est alors symbolisée par le nettoyage des toilettes. Dans son quartier, le portier devient la risée de son voisinage et la honte de sa famille. De tous côtés, il ne rencontre que bêtise et incompréhension. Nous retrouvons ici tous les ingrédients d’une tragédie moderne.

La Musique

Douze musiciens sous l’effet d’un homme, un meneur, un chef d’orchestre : Gilles Colliard, au service d’un film.
La rencontre avec l’Orchestre de Chambre de Toulouse s’est faite il y a quelques années lors d’un ciné concert autour d’un film de Buster Keaton. L’orchestre paraissait tout petit, sans pour autant être écrasé. La musique faisait planer l’idée d’une légèreté, comme si le film flottait au-dessus des musiciens. Le film tombait puis s’élevait à nouveau, porté par la musique parfois évanescente parfois puissante.
Une sensation de rêve pour faire écho au film, c’est cette part de rêve chère à Murnau, toujours présente dans ses oeuvres, ce balancement entre la réalité et le rêve, que l’on peut voir dans "Le dernier des hommes".
Le 29 août prochain, le film sera présenté avec sa double fin. La première, tragique, a souvent été présentée comme la seule conclusion au film. La seconde, qui la complète d’un heureux retournement, est en réalité la fin originale. Et cela afin de proposer à l’Orchestre de Chambre de Toulouse, deux possibilités de lecture, deux espaces de création.

Synopsis :
Le portier de l'hôtel Atlantic perd son emploi et est relégué au poste de gardien des toilettes. Il doit rendre la belle livrée qui lui valait le respect de son entourage. Un soir, il récupère en douce son prestigieux uniforme qu'il veut revêtir pour le mariage de sa nièce. Mais le subterfuge est découvert et il doit retourner à son poste dégradant de "Monsieur pipi".
Jusqu'au jour où un riche client de l'hôtel meurt dans ces lieux en lui léguant sa fortune... Le destin sourit enfin à l'ancien portier, qui pourra à son tour festoyer au restaurant de l'hôtel et prendre sa revanche sociale.

Invitations : Tentez votre chance !

Dimanche 29 Août 2010 dans la cour du Musée des Abattoirs
Ouverture des portes à 20h30, début du spectacle à la nuit tombée.
Tarif : 15€ / 8€ (moins de 12 ans, étudiants, chômeurs, adhérents Terres nomades)

Aller plus loin...
Agenda des sorties
Cinéma Toulouse


Tweet

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Toulouseblog 2132 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine