Magazine Internet

Wawa-Mania et Atild : l’épilogue… logique

Publié le 24 août 2010 par Olivier Laurelli
Culture MacDonald

Culture MacDonald

J’avais plus spécialement envie d’en recauser mais voilà, l’actualité semble m’avoir donné raison, il se cachait bien une opération assez douteuse entre Wawa-Mania et l’ATILD, mais aujourd’hui, tout porte à croire que c’est bien la board Warez qui a orchestré l’affaire. L’ATILD, et surtout son ancien président auraient été de simples outils. En tout cas les manipulations dont je parlais ici, là ou encore ici … prennent tout leur sens à la lumière des derniers événements.

Numerama vient de publier un billet très instructif où l’on apprend qu’un membre de l’ATILD se serait étonnée d’un virement offshore de provenance douteuse. Le 20 aout dernier, l’ATILD s’est vue octroyer un virement de plus de 8700 euros qui tombait à pic donc Zac lui même serait l’émetteur… on parle donc bien de soupçons de blanchiment comme j’en avais émis l’hypothèse depuis le début.

Je vous laisse découvrir la suite dans l’article de Guillaume, c’est juste pathétique et dramatiquement prévisible. Ca valait bien quelques commentaires haineux, des intimidations, des menaces physiques … … n’en déplaise à l’ami Keeg Skywalker, mais le terme d’organisation structurée de cyber délinquants risque de prendre tout son sens à la mi septembre quand Zac passera devant le juge. Je ne commenterai pas plus cette histoire, la justice fera son travail.

Possibly Related Posts:

  • CensorCheap : le crowdsourcing pour monitorer la censure du Net
  • Les majors continuent les pleurnicheries à propos d’Apple
  • Le site du Grand Paris distribue toujours des malwares
  • TorrentReactor s’offre une ville en Russie
  • Wifi ROBIN une nouvelle quiche derrière le crâne d’HADOPI


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Olivier Laurelli 9300 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine