Magazine Cinéma

Les caques d'or 2006

Par Evelyndead
Devant le délire provoqué par la révélation des Caques d'Or 2007, les rédacteurs du blog et moi-même (c'est à dire moi-même, principalement) avons décidé de vous repasser les Caques d'Or de l'année dernière. Et avec le sourire, encore. C'était ça ou Angélique Marquise des Anges.
"LA CAQUE D'OR 2006 (déjà...)
Ici et maintenant même, en fanfare et pour vous révélés, les résultats du grand concours transcontinental du plus mauvais film de l'année écoulée ! Les votants: moi et plusieurs de mes vies antérieures...

Le gratin de l'Ancien Cinéma Mondial se pressait aux portes du 40 Lot. Campagnes du Pesquier, la semaine dernière, pour assister à la remise du trophée (une rognure d'ongle de bronze de plusieurs mètres d'envergure), une cérémonie absente, rappelons-le, de la scène internationale, depuis 1999. La toujours sémillante et vulgaire Mathilde Seignier faisait son entrée au bras (!) de Djamel D. (venu rassurer de son soutien son ami et bienfaiteur Luc B.), tandis que la pornstar Ovidie, parfaite dans un string Dolce et Cabanna, se permettait un happening urologique devant un parterre médusé de journalistes cocaïnés par les bons soins de l'inquiétant Sami Naceri qui, lui, préférait filer avant le palmarès en donnant rendez-vous à tout le monde devant le Mistral, sympathique brasserie aixoise qui comme le Cintra, fait des croque-monsieurs à toute heure. Bref. Une fois tout le monde ca(l)mé, la soirée pouvait débuter.
Le choix de la plus belle Caque devait se révéler cette année plus ardu qu'à l'accoutumée, du fait sans doute de l'absence sur les écrans français d'un film avec Madonna. L'incompressible Luc B. était tout de même justement récompensé pour l'ensemble de sa carrière qui se clôt actuellement en feu d'artifice avec les Minimoys, malheureusement hors-concours pour la Caque pour cause de Mylène Farmer.
Restaient en lice les somptueux Camping de Fabien Onteniente, Des serpents dans l'avion d'un américain, La maison du bonheur de Dany Boone, Prête-moi ta main d'un type, Basic Instinct 2 de Michael Caton Jones, et l'incroyable Bronzés 3 qui devait finalement écoper du Prix Des Jeunesses UMP 2006 remis en personne et sous les huées par notre cher ministre de l'intérieur, Nicolas S.
Tandis que le prix du meilleur CNC/Canal+ allait sans ambigüité à Prête-moi ta main, avec le toujours très bankable Alain Chabat, et que Damien Odoul se voyait remettre le Prix du Maurice Pialat pour l'ensemble de sa carrière à venir, c'est l'inattendu et pourtant si prévisible Je vous trouve très beau qui attrapait le pompon. La réalisatrice, Isabelle Mergault, recevait sa Caque D'or 2006 des mains même du président du CNC, Goro, qui achevait ensuite la soirée d'un mot d'un seul: "Chouette !".
Côté marché du film, les ventes de bouses clôturaient en hausse, puisqu'il fallait toujours ce matin trois caques européennes pour une caque U.S.
Nous vous donnons rendez-vous en 2007 pour une nouvelle remise des Caques d'Or !
Avec un immense plaisir,
Evelyn Dead.

Retour à La Une de Logo Paperblog

Magazines