Magazine Cinéma

Io Sono l'Amore

Par Michcine

swinton berenson.jpgL'avant-première de  Io Sono Amore à Saint-Germain des Prés a fait se déplacer la grande foule en ce début de semaine. Parmi les stars, deux ne sont pas passées inaperçues. Les plus somptueuses étaient sans contexte Tilda Swinton et Marisa Berenson. C'est à celle qui volait la vedette à l'autre. Tilda Swinton toujours aussi androgyne est apparue telle qu'en elle-même, une beauté glâçée, dyaphane, mais tellement exceptionnelle. Un physique spécial qui lui permet de passer par tous les régistres et toutes les modes. Tout lui va...même lorsqu'elle se "looke" garçon..A ses côtés, la Diva Berenson sur qui, les ans n'ont pas l'air de peser. Un mot un seul "Magnifiques"

Io Sono Amore projeté aux festival de Venise, Toronto, Sundace , Berlin et Marakech en 2009, est parti pour faire des étincelles en cette fin 2010

 Une réalisation magistrale avec un casting 5 étoiles, sion y ajoute Gabrielle Ferzetti. Quant à la  musique de John Adams, elle est tout simplement envoûtante, et elle ponctue à merveille  cette belle histoire d'amour. A voir absolûment! 

I Am Love que l'on peut appeler an operatic movie, survole à la manière de Visconti une famille milanaise aisée faisant partie de l'élite et des biens-nantis, où le patriarche (Gabrielle Ferzetti) dans le château des Recchi, riche famille d'industriels milanais,  s'apprête au grand dam de sa femme et de ses deux autres enfants, à cèder le relais à son fils Tancredi (Pipo Delbona) le mari d'Emma (Tilda swinton)et un de ses petit-fils Eduardo (Flavio Parcinti) lequel a pourtant bien d'autres projets...ouvrir un resto. Il voue une très grande "amitié" pour Antonio, un surdoué en cuisine qu'il va d'ailleurs présenter à sa mère. Cette rencontre déclenchera des passions longtemps réprimées et emmèneront Emma sur le chemin du retour à la vie.  I Am Love, où la politique de classe joue un rôle clé et alterne avec des moments de passion , la belle sérénité hyper-raffinée affichée par la sphère familiale  s'éffrite, et devient subitement la proie de pressions, petites et anodines en apparences. Ces transgressions aux règles établies dans la famille depuis des lustres, commencent à provoquer des troubles dans les moeurs et l'étiquette. Ce film n'est pas sans rappeler "Le Guépard" de Visconti, dont il

I Am Love propose encore de belles séquences cuisine à se pourlècher les babines, et n'est pas sans rappeler "Le festin De Babette". Bref, Io Sono l'Amore est un film entier, filmé en limite couleurs saturées, mais qui confèrent au long-mètrage de forts belles images de la nature dans ce qu'elle a de plus beau, de vastes étendues, des champs à perte de vue, et des fleurs partout. Quant à Tilda Swinton, on imagine avec peine qu'elle ne maitrise pas le russe et l'italien, tant elle le pratique à la perfection dans le film. Surtout que pour le rôle d'une expatriée Russe , elle doit même parler l'italien avec l'accent russe. Son jeu tout en nuances et retenue est tout simplement unique! Elle fait s'entrechoquer la modernité et la tradition d'une manière très subtile, et fait de  ce drame somptueux, ambitieux et complexe, une belle leçon de cinéma. Je soulignerai la façilité avec laquelle, elle passe de sa vie monotone et stéréotypée de mondaine blasée, à celle de "reborn" lorsqu'elle ressent les premiers émois de l'amour. Cette actrice un peu mystérieuse, née pour être à l'écran, sait tout faire, et ce film est à la mesure de son immense talent. De surcroit, elle peut tout se permettre, (à chaque fois je suis sous le charme)....même lorsqu'elle nous gratifie d'une scène de sexe torride...magnifiée il faut le dire par des images d'insectes butinant des fleurs et par la musique envoûtante de John Adams! Cette séquence offre un visuel grandiose sur l'arrière-pays de San Remo. A épingler: Alba Rohrwacher qui incarne de fort belle façon sa fille homosexuelle, laquelle au par son mode devie, va d'une manière inconsciente "aider" sa mère à s'affirmer elle aussi!  Portrait craché de Swinton.

iamlove_02

 http://www.iamlovemovie.com/


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Michcine 21497 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines