Magazine Beaux Arts

Les débuts de l’ukiyo-e

Publié le 25 décembre 2007 par Mirko

Durant les périodes d’Heian, Kamakura et Muramachi, du 9ème au 16ème siècle, la peinture japonaise s’est développée sur deux fronts: l’un inspiré des arts primitifs japonais et l’autre de l’art traditionnel chinois.

Le style japonais mettait l’accent sur la couleur ou la plastique, et se basait sur des thématiques locales. Plus linéaires, le style d’inspiration chinoise puisait à plusieurs sources.

Ces deux styles furent unifiés par les membres de l’école Kano, qui combinaient les particularités de chaque tradition.

Appréciées des chefs militaires, les membres de l’école Kano gagnèrent en influence de par leurs liens avec la classe dirigeante.

En résumé, l’ukiyo-e devenait un courant de peinture et d’estampe qui prenait ses thèmes de la vie de tous les jours, mais adoptait des méthodes classiques au traitement de ces sujets.

Cette nouvelle forme d’expression artistique trouva rapidement une audience aussi bien auprès des connaisseurs d’art que du grand public.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Mirko 157 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog

Magazines