Magazine Culture

Claude Chabrol aimait les femmes, et nous l'aimions..

Publié le 12 septembre 2010 par Tika

chabrol7qa[1].jpgClaude Chabrol est parti aujourd’hui, il nous manque déjà. Les grands du cinéma français partent les uns après les autres, Alain Corneau il y a peu, lui maintenant. Des années 60 à aujourd’hui, il nous a démontré qu’il pouvait s’essayer à tous les genres, avec une prédilection pour la satire de la bourgeoisie provinciale. Il aimait la vie, le cinéma, l'humour, ses acteurs, ses actrices, et les femmes, toutes les femmes, les mariées.. un peu trop, les infidèles.. à elles-mêmes, les fortes.. en tête, les faibles.. manipulatrices, les dominatrices.. au grand coeur, les soumises.. mais pas trop, les passionnées.. de la passion, les insipides.. exceptionnelles. Il a su leur créer un écrin grâce à ses films, les filmer comme personne, et personne d’autre ne le fera comme lui. Stephan Audran, Bernadette Lafont, Michèle Morgan, Romy Schneider, Isabelle Huppert, Marie Trintignant, Sandrine Bonnaire, Emmanuelle Béart, Nathalie Baye sont ses immortelles, ses diamants, aux mille et une facettes, éternels. Redécouvrez Les cousins, Landru, Que la bête meure, Les innocents aux mains sales, Violette Nozière, Betty, Madame Bovary, La cérémonie, Rien ne va plus, avant d’oublier, et faire que Chabrol soit un demain et ne meurt jamais !

A lire  : l'ami et le cinéaste célébré au féminin et au masculin dans Le Parisien.fr

Crédit photo : monpremierforum.actifforum.com


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Tika 748 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine