Magazine Culture

Les festivals, c'est fini!

Publié le 14 septembre 2010 par Wyngaal
Les festivals, c'est fini!Et voila, le petit défi que je songeais depuis pas mal de temps s'est terminé, celui de faire 1 festival par semaine pendant tout l'été... (ceux qui m'intéressait en tout cas!)
Cette année était l'opportunité idéale car j'étais en vacances durant 3 mois et cela m'a permis d'aller à des festivals un peu partout en Europe.
Petit classement avec des commentaires pour résumer chaque festivals :
Top :
Les festivals, c'est fini!
- End of The Road (UK): Un cadre intimiste parfait, une programmation qui déchire tout à mes yeux, une organisation impeccable (bus, eau potable, toilettes, douches, site propre), des gens sans prises de tête ni embrouilles. La nourriture était excellente (fair trade etc.), le large choix des pintes à 3£ l'était aussi.
De loin, le meilleur festival que j'ai fait.
Grosse review à venir.
- Primavera (ESP): Le festival qui amène aussi pas mal de groupes que j'aime beaucoup, que ce soit le petit groupe indie au groupe culte des 90s.
Même s'il est en pleine ville (sans camping), il faut venir tester le Primavera!
Les consommations sont pas données ceci dit!
- Pukkelpop (BE): L'évènement phare du mois d'août en Belgique Flamande est définitivement le Pukkelpop.
3 jours de musique non stop, qui débute à 12h et fini souvent à 02h !
On regrettera que les douches soient bondées et fermées la nuit, ainsi que le manque d'eau potable sur site.
- Werchter (BE) : L'un des plus gros festivals européen c'est sûr. Avec son immense Main Stage, Werchter sait inviter les plus grands noms du rock (certes assez mainstream). Site impeccable (eau potable, beaucoup de stands), organisation impressionnante (40 navettes qui t'attendent à la Gare de Louvain). Un très bon festival même s'il est cher et complet assez vite.
Son seul défaut reste le nombre limité de scènes (2).
- Off Festival (POL) : Petit festival polonais avec une programmation vraiment bien, qui s'améliore d'années en années.
Pas de problèmes pour y aller depuis le Centre-Ville, ni d'y retourner le soir car il y a une navette toutes les 10 minutes.
La bouffe et les boissons sont vraiment donnés (0.8€ la pinte de Grolsch, 2€ les bouffes, la Pologne, c'est vraiment cheap!)
Tout est donné là-bas vu qu'ils sont encore aux Zlotys, c'est vraiment l'avantage du festival.
Par contre, il n'y a pas beaucoup de stands bouffes, donc il faut faire la queue longtemps et on n'a pas le droit de boire en dehors des zones (donc impossible de siroter sa pinte devant un concert ou allongé dans l'herbe.)

Medium :


- Electric Picnic (IRE): L'Electric Picnic est un festival interessant, mais il est très cher (240€) et on est obligé d'y aller les 3 jours...
Il n'y a pas que de la musique, il y a pas mal d'autres activités sur site.
Il faut aussi prévoir des bottes et son poncho car le temps n'est pas top en Irlande.
La bouffe et les boissons sont chères, je ne conseille pas ce festival si vous êtes pauvres !
- Rock en Seine (FR): L'évènement parisien fin août, bonne programmation pour le prix (79/99€), à faire souvent!
Les gens sont pas très amicaux, plutôt pas mal de gens insupportables et d'autres qui se croient à un défilé de mode.
Les boissons sont les très chères ceci dit.
- Dour (BE): DOURRRRRRR, Le festival moyenne taille éclectique, peut-être un peu trop!
Des noms intéressants chaque année, mais l'ambiance est vraiment... spéciale.
Trop de drogués, de gens qui viennent que pour le reggae/l'électro... et la Main Stage manque d'écrans géants.
- Groezrock (BE): Festival punk en Europe par excellence, le Grozerock invite chaque année les plus grands noms du punk et du hardcore sur 2 jours.
Les boissons sont données (bières à 2€ et la Monster Energy+Jaggermeister à 3€).
Par contre, les noms sont les mêmes qu'au Pukkelpop, sur la Shelter Stage. Donc il faut vraiment être à fond dans le punk pour y retourner souvent.
- Rock dans tout ses états (FR): Petit festival en région Parisienne, avec une programmation attirante sans être transcendante. L'avantage est que les 2 scènes principales se suivent et ne se chevauchent pas.
Flops :
- Route du Rock (FR) : Le pire festival que j'ai fait, mauvaise organisation (à la limite du foutage de gueule).
Les navettes : une blague.
Le site sans tapis anti-boue : une blague.
Les connards bourrés qui viennent toujours au premier rang pour faire chier son monde : insupportable.
Bref, à moins qu'il y ait une exclu qu'il n'y a pas au Way Out West ou au Pukkelpop, je ne retourne plus à St-Malo.
L'année prochaine, je retournerais certainement au Primavera et au End of The Road. J'aimerais bien faire Way Out West (Suède), Lollapalooza (US) et Roskilde (DK) ceci dit.
Et pour finir, je souhaiterais saluer/remercier tout ceux avec qui j'ai passé ces festivals (la liste est trop longue, ils se reconnaitront bien sûr!) ainsi que ceux que j'ai rencontrés là-bas!

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Wyngaal 100 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte