Magazine Cinéma

[Deauville 2010] - Critique en avant-première : Cyrus (par Jango)

Par Jango
http://www.crucq.fr/bj&mat/deauville2010_cineshow.jpg
[Deauville 2010] - Critique en avant-première : Cyrus (par Jango)

Synopsis :

Sept ans après son divorce, John est toujours célibataire. Il a cessé de croire à l’amour. Cédant à son ex-femme, Jamie, devenue sa meilleure amie, il accepte à contrecœur de les rejoindre, elle et son fiancé, à une fête. A la surprise générale, John y rencontre une femme, la belle et dynamique Molly.
Entre eux, c’est le coup de foudre. Pourtant, John va vite découvrir qu’il existe un autre homme dans la vie de Molly : son fils de 21 ans, Cyrus, avec qui elle entretient une relation hors norme. Prêt à tout pour protéger sa mère, le jeune homme n’a pas du tout envie de la partager, et encore moins avec John.
C’est le début d’une guerre. Il ne pourra y avoir qu’un seul vainqueur…
[Deauville 2010] - Critique en avant-première : Cyrus (par Jango)[Deauville 2010] - Critique en avant-première : Cyrus (par Jango)[Deauville 2010] - Critique en avant-première : Cyrus (par Jango)
Critique :
Encore un film trahi par une bande-annonce non adaptée…Depuis quelques temps, je trouve que l’on assiste à la démonstration par l’image d’un manque criant d’imagination lorsqu’un film sort un tant soit peu des grandes et récurrentes lignes directrices. Dernière exemple en date, Be Bad ! que les extraits présentaient comme une énième comédie teenage orientée fesses alors que dans les faits…pas grand-chose à voir. Cyrus a donc visiblement de nouveau déstabilisé les ptits gars du marketing qui ont dû se dire qu’une promotion identique à un film de Judd Apatow serait la bienvenue. Raté…et j’en fus le premier surpris.
Le film est l'œuvre des vétérans Jay et Mark Duplass, frères réalisateurs à qui l’on doit quelques perles de films indépendants qui leur ont permis d’accéder à la production d’un premier film de studio, avec un budget évidemment plus conséquent et propice à une sortie internationale relativement importante. Il faut dire que les seuls noms de John C. Reilly et du jeune Jonah Hill suffisent désormais à convaincre les fans de comédies US à se déplacer en salles, mais attention, sous des airs rigolards se cache en fait davantage un drame teinté de comédie qu’une comédie teintée de drame.
Avant d’être le titre du film, Cyrus est surtout le prénom du fils du personnage de Marisa Tomei (Molly), mère célibataire ayant élevé seule son enfant avec un amour tellement débordant que la relation mère-fils n’est pas devenue exactement ce qu’elle devait être. Une perte de repères évidente dans ce duo qui mixe sans retenue la relation copain/copine et mère/fils. De fait, plusieurs situations interpelleront les spectateurs qui se placeront par la force des choses aux coté du personnage de C. Reilly, américain moyen, divorcé, un peu gras (dans tous les sens du terme) mais plutôt sympathique par la sincérité qu’il dégage.
[Deauville 2010] - Critique en avant-première : Cyrus (par Jango)[Deauville 2010] - Critique en avant-première : Cyrus (par Jango)
Attiré par cette femme débordante d’énergie, attirée par cet homme à la franchise salvatrice, nos deux quadragénaires vont donc se trouver pour vivre une belle histoire…Mais c’était sans compter sur les dérives sociopathe du fils qui verra en la personne de Michael C. Reilly un concurrent à éliminer pour conserver sa moman rien qu’à lui. Mignonne (quoi que dramatique à son âge) au départ, cette rivalité va rapidement prendre des proportions improbables laissant place à nombre de situations à la fois comiques et pathétiques. Comique puisqu’évidemment, les frère Duplass nous livre ici les recettes classiques de la comédie mais en les assaisonnant d’un humour pisse froid qui retiendra presque tout le temps nos éclats de rire. On passe sans que cela ne choque d’une bonne blague grasse à une tension très intense loin de s’avérer comique.
Par les situations extrêmes que Cyrus inflige au couple, nous prenons immédiatement parti pour le pauvre Michael C. Reilly qui essaye de régler le problème à sa façon afin que son nouveau couple ne se brise pas rapidement. Mais finalement, la question n’est pas là car il n’y a pas de gentils ou de méchants…seulement un môme totalement dérangé par une mère poule n’ayant pas réussi à lui dire d’aller voir ailleurs au moment opportun. Et si l’on croit à ce point dans ce le trio, c’est davantage par le jeu d’acteurs général que par la réalisation horripilante au possible. Les frères Duplass essayent de se la jouer « moments pris sur le vif » pour conférer aux images un rendu réaliste mais l’effet est raté. Caméra à l’épaule, zooms et dézooms violents, mise à point à la volée, on se croirait parfois dans un film amateur de vacances. J’exagère évidement un peu mais si l’intention se ressent, force est de constater que le rendu dérange plus que ne sert la cause.
Cyrus ne renverse pas les codes du genre ni ne les transcende. Il les respecte, y ajoute une pointe d’originalité mais ne se démarque pas suffisamment du lot massif de comédies US pour convaincre plus que ça, d’autant que les effets de caméras auront raison au bout de l’heure et demi des plus regardant.
Mi figue mi raisin comme on dit ;)
Sortie officielle française : 15 septembre 2010
 

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

  • Max | Le Tigre

    Tigre

    Étant enfant j’avais un Panthéon rempli de héros qui me nourrissaient : Médard Chouart des Groseilliers, Étienne Brûlé, Charles Nungesser, Daniel Boone,... Lire la suite

    Le 17 août 2018 par   Aragon
  • [Rumeur] Tom Cruise aurait refusé un rôle clé dans Green Lantern Corps

    [Rumeur] Cruise aurait refusé rôle dans Green Lantern Corps

    Il y a quelques mois, le site people Crazy Days and Nights évoquait la possible apparition de Tom Cruise dans le long-métrage super-héroïque Green Lantern Corps... Lire la suite

    Le 17 août 2018 par   Linfotoutcourt
    CULTURE
  • Abricots à l’alsacienne

    Abricots l’alsacienne

    Fiche technique : Abricots à l'alsacienne Pour : 6 personnesTemps de préparation : 10 min Temps de cuisson : 30 min Ingrédients beaux abricots bien mûrs : 750... Lire la suite

    Le 17 août 2018 par   Hubjo
    CUISINE, RECETTES
  • 7 Lettres » Olivia Harvard

    Lettres Olivia Harvard

    Editeur : Hachette Romans Livre : ICI Mon meilleur ami, Colton Crest, est mort. C’est moi qui ai trouvé son corps… ainsi qu’un bout de papier, niché dans la... Lire la suite

    Le 17 août 2018 par   Brigittealouqua
  • Jason Bourne : une série Treadstone officiellement commandée

    Jason Bourne série Treadstone officiellement commandée

    USA Network a annoncé avoir commandé une série dérivée de la franchise Jason Bourne, intitulée Treadstone, et s’inscrivant dans l’univers du programme... Lire la suite

    Le 17 août 2018 par   Linfotoutcourt
    CULTURE
  • Mug cake chocolat au thermomix

    , un délicieux dessert au chocolat pour vous. facile à préparer chez vous, voila la recette de ces mugs chocolat au thermomix. INGRÉDIENTS : 125 g de chocolat a... Lire la suite

    Le 17 août 2018 par   Nicole Michelin
    CUISINE, RECETTES
  • [Trailer] Sharknado 6 : c’est enfin terminé !

    [Trailer] Sharknado c’est enfin terminé

    17 Août 2018 Gilles Rolland CRITIQUES 0 commentaire Partager la publication "[Trailer] Sharknado 6 : c’est enfin terminé !" FacebookTwitter Finn, le héros de... Lire la suite

    Le 17 août 2018 par   Onrembobine
    CINÉMA, CULTURE

A propos de l’auteur


Jango 693 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines