Magazine Cinéma

Tamara drewe, ou l'amour vache !

Par Tika

Tamara Drewe[1].jpg 

Tamara Drewe, vue par Stephen Frears, c’est une brise britannique qui vous caresse la joue au levé du soleil sur un champ de vaches, un matin d’été, un tourbillon de neige dans les cheveux, un soir d’hiver sous le porche d’une vieille grange, un nouveau genre cinématographique : le western anglais.

« Plus le short est court, plus l’été sera long », telle est la devise de Tamara Drewe ! Oui, cette cowgirl en mini short en fait tourner des têtes dans un petit village anglais. Journaliste people londonienne, elle y revient pour régler quelques affaires familiales, et les cerveaux masculins voisins n’en finissent pas d’entrer en ébullition. Des cerveaux d’écrivains anglais en mal d’inspiration réfugiés dans un cottage, du cowboy anglais traversant un champ torse nu, d’un rocker ignare et qui chante faux. Les losers, les intello, les sexy, les frustrés, les jeunes, les vieux, tous sont des proies potentiels. L’été est interminable quand Tamara est là, tout comme les jambes de son interprète, Gemma Arterton, beauté fatale, qui fait des liaisons dangereuses un art de vivre !

Stephen Frears s’en donne à cœur joie, Tamara est un concentré de tout ce qui est dangereux : les shorts, le rimmel, les mots, les e-mails. C'est une Amélie Poulain version trash, perdue dans un western insulaire..

Tamara Drewe, jeune héroïne anglaise de la Bande Dessinée du même nom a été créée par Posy Simmonds. Inconnue en France, cette dernière est une star dans son pays. Le casting a été particulièrement soigné afin de coller au plus près aux personnages. Il n’y a qu’à regarder de plus près la BD pour constater que tout est fidèle. Mentions spéciales à : Jessika Barden, et Charlotte Christie, les deux adolescentes nourries de presse people, pestes de leur état, tordues à souhait et hilarantes, à Tamsin Greig, l’épouse soumise de l’écrivain à succès, qui sous ses scones fraîchement sortis du four répand la crème du désespoir comme personne mais sait aussi garder la tête froide, Bill Camp, l’écrivain loser et  lâche qui aime les gâteaux, sait écouter aux portes et ramasser les pots cassés.

Tamara, c’est l’amour vache dans tous les sens du terme, trahison, vacheries en tous genre, comédie, satire, drame, Stephen Frears s’amuse et nous aussi. Tamara se déguste comme le thé, tantôt chaud tantôt glacé, et c’est le coup de cœur de l’été !

Les préférences british de Tika : Les liaisons dangereuses de Stephen Frears, l’humour anglais, bien noir, corsé, limite absurde, les scones à la confiture, le thé à 17 heures, les séries telles Smack the pony, Absolutely Fabulous, Les monty Python, Mr Bean, The Vicar of Dibley, la prose de Jane Austen,Agatha Christie, les films :Le journal de Bridget Jones, Quattre mariages et un enterrement, les James Bond(période Goldfinger), Retour à Howards End, Raison et sentiments, des acteurs :  Christin Scott Thomas, Peter Sellers, Ewan Mc Gregor, John Cleese, Clive Owen, Kate Winslet, Colin Firth, Ralph Fiennes, ..

A lire  : la critique de Jaques Mandelbaum dans Le Monde .fr

Plus d'infos : Stephen Frears sur Wikipedia

Crédit photo : actu-film.com

  

gemma-arterton-230x300[1].jpg


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Tika 748 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines