Magazine

Abilio Esévez, Le navigateur endormi, éd. Grasset. Rencontre le mardi 21 septembre à 19h

Publié le 18 septembre 2010 par Slal

Paris, Place de l'Estrapade, septembre 2010

Mardi 21 septembre à 19h
à la nouvelle librairie El Salón del libro, 21 rue des Fossés Saint-Jacques. Paris 5e (Près du Panthéon).
Rencontre avec l'écrivain cubain Abilio Estévez pour son nouveau livre Le navigateur endormi aux éditions Grasset. Avec Ariane Fasquelle, directrice littéraire chez Grasset et Armando Valdes-Zamora (ici son Blog littéraire).

Abilio Estévez, né en 1954 à La Havane, réside actuellement à Barcelone. Il compte à son actif plusieurs romans dont le premier, Ce royaume t'appartient (Grasset, 1999, Prix du meilleur livre étranger), a été unanimement salué par la critique et traduit en douze langues. Le navigateur endormi vient clôturer la trilogie cubaine formée par Ce royaume t'appartient et Palais lointains (Grasset, 2004).
Abilio Esévez, Le navigateur endormi, éd. Grasset. Rencontre le mardi 21 septembre à 19h
Cuba, 1977. Sur la plage d'une île à l'ouest de La Havane, dans le vieux bungalow qu'elle a hérité d'un médecin américain, la famille Godínez s'active à barricader portes et fenêtres pour prévenir l'arrivée de l'ouragan Katherine. Sous le même toit sont réunies trois générations.

Alors que le calme s'installe avant la tempête, le jeune Jafet, qui rêve de vivre aux États-Unis, prend le large à bord d'un radeau de fortune baptisé Le Mayflower. Impuissante, la petite Valeria assiste au départ de celui qui préfère fuir le régime cubain plutôt que le cyclone, de celui qui deviendra « le navigateur endormi ».

Dans ce vieux bungalow se concentre toute l'histoire du pays : l'esclavage, la guerre contre l'Espagne, la dictature de Batista, l'ouragan révolutionnaire, la tragédie des balseros... Excellent conteur, Estévez fait de ses personnages les symboles de l'histoire et de la culture cubaines, et éclaire le présent à la lumière du passé.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Slal 3451 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte