Magazine Cinéma

La fille seule

Par Luc24

La critique  

Portrait de jeune fille simple et naturel

Valérie (Virginie Ledoyen) est une belle jeune fille qui mène une vie sans éclats. Un jour dans un café parisien, elle annonce à son petit ami Rémi (Benoit Magimel) qu'elle est enceinte. Ils se donnent rendez-vous une heure plus tard dans ce même café pour en discuter. Pendant cette heure, Valérie va expérimenter sa première journée dans son nouveau travail. Elle vient en effet d'être engagée pour faire partie de l'équipe du room service d'un hôtel. Valérie marche, passe de couloirs en couloirs, de chambre en chambre, conversant avec ses nouveaux collègues et supérieurs, faisant face aux humeurs diverses des clients. Ces brèves rencontres et discussions lui donnent des reflets de la vie qui pourrait s'offrir à elle. A quoi aboutira la discussion attendue avec Rémi ? Garderont-ils cet enfant ensemble ?

Vieilliront-ils ensemble ?

La fille seule est une histoire banale mais universelle, celle d'une jeune fille enceinte qui se cherche, qui s'interroge sur sa vie future alors qu'elle attend un enfant. On suit volontiers Virginie Ledoyen (brillante de naturel) dans le décor de ce vaste hôtel qui contient dans chaque chambre un petit bout de névrose humaine. Benoit Jacquot démontre une fois de plus qu'il est très doué pour dresser des portraits de jeunes filles. Filmé pratiquement en temps réel , doté d'un scénario linéaire, ce film parvient tout de même à nous séduire pour la simple et bonne raison qu'il filme la vie. Une belle tranche de vie à découvrir. 

 

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Luc24 78 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines