Magazine Cinéma

Resident Evil:Afterlife, le film d’humour du moment!

Par Ark4n

Haha, rigolo mon titre hien? Bon ok, je vais devoir m’expliquer un peu ! Ouais, ouais je sais ce que vous pensez, ça fait pas mal de temps que j’ai pas fait d’articles, mais bon j’en avais un peu marre de suivre un plan fixe. J’ai décidé de me lacher et d’écrire avec mon humeur ! Et là je suis d’humeur joyeuse, tant mieux !

needarticle Resident Evil:Afterlife, le film dhumour du moment!

"Vouloir... Article... beuaaah !"

Alors comment expliquer mon titre ? Très simplement qu’après avoir vu Resident evil 4 je me suis demandé si c’était un film parodique ou pas tellement il y a de choses drôles ! Autant vous prévenir directement, cet article contient évidemment une foule de spoilers, mais si vous l’avez pas vu et que vous comptez sacrifier une fortune une dizaine d’euros quand même, vous pourrez apercevoir les détails poilants énoncés.Je tiens à prévenir que je prends pas du tout en compte la 3D, vu qu’apparemment c’est un argument pour prendre les gens pour des cons !

Tout d’accord, on débute le film de monsieur Paul W.S Anderson avec une asiatique avec une gueule digne d’une psychopathe du manga Tokkô (suffit de voir quand elle sort les crocs la madame), n’empêche qu’on sait pas comment elle est arrivé là cette mam’zelle, pt’être que c’est Umbrella pour déconner, j’imagine la scène :
« Bon allez les mecs, on lâche un zombie en plein centre ville de Tokyo, il n’y a personne qui va capter, on va bien rigoler »
Bon après, il y a la jolie Milla Jovovitch qui nous fait un speech sur l’histoire en vite fait, n’empêche on sait pas c’qu’elle fou la chez les japonais l’autre.(Racoon City c’est pas au japon, hien??!)

Alors là direct, c’est l’armée des clones qui prends d’assaut le labo d’Umbrella, et là c’est pas loin limite du clin d’œil Star wars, déjà qu’elle fait un peu le ménage avec ses clones, elle s’amuse à utiliser le pouvoir de la force pour dézinguer du méchant un peu partout en faisant virevolter le sol sous ses pieds. Manque plus que le sabre laser !

Je sais pas vous, mais dans le 3, il a été dit qu’il ne restait que désert, la pourtant dans Los angeles, il y avait des buildings partout. D’ailleurs parlons en, comment ça se fait qu’avec son mini avion, elle parcourt toute Japon-Alaska-Los angeles sans refaire le plein ? Incohérence !
Bon c’est pas ça, mais c’est qu’il y a des survivants coincés dans une prison, donc en toute bonne suicidaire et héroïne de film, Alice avec son petit avion rouge tente de se poser sur le toit de ce building. Elle essaye donc de se poser en catastrophe et sur le point de tomber tout en bas, ou des milliers de zombies ont l’air d’avoir faim, ben il y a le survivant black-chauve baraqué, qui te fait un bond qui dépasse les limites de la physique pour s’agripper à l’arrière de l’avion, qui grâce à sa force surhumaine, le redresse. On apprends par la suite que c’est un basketteur, c’est peut être sa façon de smasher en fait !

Ce qui est bien c’est qu’à partir du moment ou il y a des survivants, tu peux prendre les paris avec des potes sur qui va mourir en premier.Ça papote un peu puis on découvre de nouveaux zombies ! Les zombies qui savent nager, et les zombies qui savent creuser! Et aussi l’absence d’explications qui plonge les spectateurs dans une terrible confusion quand ils voient le zombie bourreau armé de sa grosse hache-marteau sorti de nul part ! Encore dans les précédents films on avait des explications ! D’ailleurs pendant ce temps, il y a Chris Redfield, le frère de Claire que vous devez bien connaître, qui était dans une cage et a été libéré à condition de trouver une sortie pour rejoindre le cargo Arcadia (un bateau qui est sensé les sauver quoi).

Donc Alice demande des armes, Chris réponds affirmativement et ils vont chercher des armes dans un endroit ou il y en a beaucoup, donc ils vont mais juste pour prendre quelques malheureux pistolets-mitrailleurs et quelques flingues. C’est un peu stupide non? Surtout quand on voit les fusils d’assaut accroché au mur ! Surtout que là, les munitions ça doit pas manquer, mais Alice veut faire son intéressante en shootant du zombie en mettant des pièces de monnaie comme munitions de fusils à canon scié ! Là c’est clairement le clin d’oeil à Super Mario quand un zombie meurt et des pièces de monnaies tombent ! Incohérence !

S’ensuit une scène digne d’un Left 4 Dead sur le toit où des centaines de zombies arrivent et que eux, bien alignés, dézinguent du zombie tranquillement avec leurs petits flingues. Mais le must vient après, Alice dit aux survivants de se barrer sans elle, ok. Mais juste après elle court pour sauter du toit, et là la plus belle scène du film ! Un magnifique saut de centaines de zombie dans le vide à la manière des 300, repensez à la scène si vous avez vu le film, et dites moi si j’ai tord !

Je vais accélérer un peu, et… hop on est sur Arcadia ! Bon là, gros spoil : il n’y a personne ! Sauf le gros méchant que j’appellerais dorénavant l’Agent Smith, ben ouais parce que là on tombe dans le Matrix pur, la manteau-cape, les habits noir, les lunettes noirs, les ralentis, les balles esquivés in-extremis. Combat finale, Alice contre les dobermans zombies et Chris et Claire Redfield contre l’agent Smith (Albert Wesker). C’est les gentils qui gagnent, valà, c’est dit.

N’empêche, histoire de souligner la stupidité des héros, à la fin pour être sûr qu’il est bien mort, Chris & Claire s’amusent à vider leurs chargeur dans la tronche de l’agent Smith, qui, comme vous le devinez, n’est pas mort quelques minutes plus tard. Mais vous allez me dire qu’après 18 mois de survie, ils n’ont toujours pas compris que pour être sûr qu’un zombie soit mort il faut lui séparer la tête du corps? Stupidité des personnages ou Incohérence ? Je sais pas.

Enfin, comme le joueur du grenier qui disait : « Sur la PS1, il y a un truc qui me manque pas, c’est les temps de chargements. Encore ça allait pour résident evil ou tomb raider, mais pour virus, c’est limite le suicide ! ».
Ben on pourrait bien dire : « Au cinéma, payer 10€ pour un bon film 3D comme Inception, ça aide à digérer et on est content, mais quand il s’agit de Résident Evil : Afterlife, t’as l’impression de t’être bien fait entubé. »

A la fin ça reste un film d’action assez nase, parce qu’ils shootent pas souvent du zombie quand même ! =( Mais bon, faut bien sauver les meubles en réalisant le futur nanar de l’année.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

LES COMMENTAIRES (2)

Par manufun
posté le 19 octobre à 18:00
Signaler un abus

une grosse daube se film j'ai surtout pleuré pour le prix que j'ai lâché au ciné pour le voir sa n'a plus rien a voir avec la saga de capcom

Par Doow
posté le 19 octobre à 01:50
Signaler un abus

J'aprécie pas trop les critiques sur se film là , parce que je reste une grande fan quand même . Mais ta un peu raison pour certeine scéne mais c'est pas pour autemps un film naze , c'est pas le meilleur mais il est pas naze ^^ Voilà . & Milla Jovovish reste quand même une bonne actrice (: Pi c'est qu'un film , dans les films on cherche pas d'explication , c'est comme dans les dessins animés ... Enfin si tu voit . Mais moi j'adore , & j'étais contante d'avoir usée 10 euros pour se merveilleux film que j'attendait depuis longtemps . Voilas Bisous (:

A propos de l’auteur


Ark4n 6 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines