Magazine Cuisine

La faculté d'autoriser ou non la culture des OGM

Par Opapilles

A Bruxelles, les ministres européens de l'Agriculture discutent d'une proposition de la Commission : laisser aux 27 États membres la faculté d'autoriser ou non la culture des OGM sur leur territoire. La France veut une position commune de l'Europe sur cette culture et refuse la renationalisation de ce dossier.

gers-ogm.jpg

Le Gers, département le plus en vue dans l'opposition aux OGM espère que la France tiendra bon sur cette position pour éviter un dérèglement des marchés. Comment les états non OGM pourraient-ils continuer à les refuser si tous les pays riverains les acceptent ? Le Conseil général du Gers s'apprête à déposer un recours devant la Cour de justice de l'Union européenne pour obtenir l'annulation de l'autorisation de la commercialisation de six nouvelles variétés de maïs OGM, autorisation délivrée par la Commission de Bruxelles le 28 juillet dernier. Les Gersois ont jusqu'au 24 octobre pour ce faire. Ils comptent entraîner d'autres collectivités avec eux. La Région Poitou-Charentes est intéressée par cette démarche, comme la Wallonie et peut-être le Conseil général des Landes.

Pour en savoir plus, on peut lire l'article de SudOuest


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Opapilles 272 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog

Magazine