Magazine Culture

Vive Cioran ou l'art veule

Publié le 28 septembre 2010 par Orlandoderudder

Antidote.

Cioran est un antidote au suicide! Le désespoir décoratif et fascisant est fort jouissif et permet des "délectations moroses" succulentes... On critique l'autre sans cesse, on jouit de sa propre veulerie, c'est élégant pour les moindres et tout va bien: pourvu que ça dure! L'idéologie chrétienne permet des morosités gouleyantes et bien grasses et Cioran nous montre l'exemple! Oui, le fan de Cioran ne se suicide pas: il veut vivre pour continuer à geindre et dire du mal des gens, pour mépriser salement en savourant son idéologie moisie qui pue la mort et ne l'affronte pas! Le désespoir durable permet des joies intenses! Se vautrer dans la bouse plaît à  beaucoup de gens!

Clé.

La clé de Cioran, c'est la garde de fer! cette immonde organisation chrétienne antisémite à laquelle comme Eliade, il adhéra. Totoue son oeuvre illustre un aspect de cette idéologie médiocre et criminelle! C'est son discours! Et c'est pour ça qu ça plaît! Cependant, c'est rigolo, Cioran!

Dialogue.

J'aime Cioran : j'y savoure la même médiocrité veule que celle des personnages d'Audiard, la même bassesse visqueuse et badplaf! ... Le talent d'Audiard est cepndant conscient et nourions de cette bêtise hilarante! Cioran fait rire, mais s...ans le savoir...Il ferait un excellent dialoguiste de cinéma comique. Et c'est assez amusant de le "jouer", de dire ses phrases à deux, en dialogue, avec un jeu d'acteur inspiré de celui des comédiens employés par Lautner... Rire assuré..bien sûr on peut pousser le burlesque en dialoguant l'un avec un accednt ch'ti, l'autre avec un accent marseillais: c'est là un fort bon moyen de révéler la pensée profonde de Cioran, auteur comique!
Chapeau!

Mais peut-être, malgré sa foi profonde fascisante et son antisémitisme q(u'il a dû taire pour devenir acceptable et jouer son personnage vulgaire jusqu'à l'ascétisme décoratif), Cioran était-il volontairement comique et qu'il se foutait de la gueule de ceux qui ne le voyaient pas! Alors là, chapeau!

Envoi: Parents cruels, partisans de la fessée et de la maltraitance, ne battez plus vos enfants: c'est fatigant! En plus c'est risqué: on peut même se retorver en prison! Il vaut mieux leur lire  deux pages de Cioran  chaque soir pour les préparer à une vie de merde! On est certain qu'ils seront malheureux! Ou alors très fort: dans ce cas, ils réussiront leur vie et vous casseront la gueule! Vive Cioran, le révélateur!


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Orlandoderudder 295 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines