Magazine Afrique

La 5e journée de Liga en vidéo

Publié le 28 septembre 2010 par Africahit

Sébastien GuinéAgence France-PresseMadridLe Real Madrid, leader avant la 5e journée, s'est fait doubler par Valence (1er) et le FC Barcelone (2e) samedi, mais pas par Séville, qui a presque touché le fond dimanche à Alicante (0-2).

Séville ne gagne plus (1-1 contre Santander lors de la précédente journée) et décroche au classement (7e).

Après l'élimination au tour préliminaire de la Ligue des champions (par Braga/POR) et la défaite lors de la 1re journée de l'Europa League, face au Paris SG (1-0), ce revers chez le promu Hercules, le premier de la saison en Liga, va un peu plus fragiliser la situation de l'entraîneur Antonio Alvarez.

Séville s'est incliné à Alicante sur un doublé de l'attaquant français David Trezeguet: un penalty (21) et une déviation après un tir de Kiko (38).

Séville, qui pouvait se retrouver 3e en cas de victoire, est désormais 7e, juste derrière l'Espanyol Barcelone, vainqueur de ses trois matches à domicile. L'Atletico Madrid, qui est difficilement venu à bout de Saragosse dimanche soir (1-0), a également dépassé le club andalou et se hisse à la 4e place.

Valence, qui se frottera mercredi à Manchester United en Ligue des champions, est donc le nouveau leader de la Liga, avec 13 points pris sur 15.

Exclusion de Villa

Freiné mercredi à domicile par l'Atletico (1-1), Valence a retrouvé son formidable entrain en s'imposant facilement à Gijon (2-0), avec des buts de Mehmet Topal (7) et Roberto Soldado (10).

Valence, où les recrues donnent entière satisfaction et font oublier les départs de Villa, Silva et Marchena, réalise un carton à l'extérieur: 3-1 à Malaga, 2-1 à Alicante contre Hercules et 2-0 à Gijon face au Sporting.

Le Barça est deuxième à un point après son succès 3-1 à Bilbao contre l'Athletic.

Sous des trombes d'eau en première période, le Barça a dominé (frappe de Villa sur le poteau, 13) et s'est retrouvé en supériorité numérique, après l'exclusion sévère d'Amorebieta (34).

En seconde période, les efforts offensifs du Barça ont été récompensés par les buts de Keita (55), Xavi (74) et Busquets (90+2). L'Athletic a réduit le score à la 90e par Gabilondo, trois minutes après l'exclusion de l'attaquant du Barça David Villa pour un vilain geste (87).

De son côté, le Real Madrid a été incapable de mettre un but au promu Levante (0-0), pourtant plus mauvaise défense de Liga après les quatre premières journées.

«Dans ce match, une seule équipe a joué pour gagner», a réagi José Mourinho. «Ce n'est pas une critique, chacun joue avec ses armes. Mais nous ne marquons pas et celui qui ne marque pas ne gagne pas, donc ça fait un point chacun».







Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Africahit 4465 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte