Magazine Société

Lettre du ministre des Finances à un contribuable méritant

Publié le 28 septembre 2010 par Lecriducontribuable

Cette lettre fictive est parue initialement sur le site des 4 Vérités.

Madame, Monsieur,

A 60 ans, après une belle carrière professionnelle, vous avez choisi de prolonger votre vie active jusqu’à 65-70 ans. Un exemple rare qui, si 25 millions de Français vous imitaient, serait la solution au financement des retraites.

Grâce à vos économies, vous avez, en dix ans, repris quatre petites entreprises en déclin. Grâce à votre professionnalisme et à beaucoup d’efforts, le succès est là.

Votre action a permis de sauvegarder et de créer 18 emplois. Et bien sûr, de payer d’innombrables taxes, impôts, et cotisations sociales.

Malgré votre généreuse contribution à la bonne marche de l’économie française, je suis au regret de vous informer que, ne pouvant taxer les « cigales », qui par nature sont pauvres, nous sommes, tout naturellement et en conformité avec nos traditions fiscales françaises, au regret de devoir faire payer les « fourmis ». Car l’idée de faire des économies n’est pas conforme à notre devise « du toujours plus » !

Nous vous prions donc de prendre acte de :

  • Nos courageuses réformes : à venir ;
  • Impôts supplémentaires sur votre patrimoine : % à déterminer ;
  • Impôts sur les entreprises plus élevés, réductions des exonérations.
  • Impôts sur les revenus, augmentation sur les tranches supérieures.

Bien que soucieuse de votre santé, notre administration se rappellera à votre bon souvenir lors de votre dernier voyage.

Ministère du Budget, des Comptes Publics et de la Fonction Publique.

Ministère de l’Economie, des Finances et de l’Emploi.

Avec l’aimable autorisation du SNUI (en fait le vrais boss ).

Pour le ministre,

Etc.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Lecriducontribuable 47178 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine