Magazine Hockey

Le jeune CH : Lars Eller s'attire les louanges de ses coéquipiers

Publié le 28 septembre 2010 par Masterfuneral
Le jeune CH : Lars Eller s'attire les louanges de ses coéquipiers
Avec une récolte de trois aides et un différentiel de plus-2, Lars Eller s'est attiré les éloges de ses compagnons de trio, Tomas Plekanec et Mike Cammalleri, après la victoire de lundi, face aux Panthers de la Floride.

Écoutez les propos de Lars Eller...
«Il est prêt pour la Ligue nationale, a avancé Plekanec. Il n'y a pas grand chose à dire de plus. C'est un bon joueur. Je ne sais pas où il évoluera, mais c'est un grand joueur. Il a tout ce qu'il faut pour évoluer dans la LNH.»
«C'est évident que plusieurs joueurs se disputent quelques postes et qu'il est l'un de ceux-là, a de son côté analysé Cammalleri. Je ne sais pas ce que le directeur général et l'entraîneur-chef ont comme plan pour lui, mais j'ai trouvé qu'il avait apporté de belles choses ce soir. Il a fait preuve d'une belle intensité.»
Même l'entraîneur-chef, Jacques Martin, avait un bon mot pour lui.
«J'ai aimé sa performance, a-t-il dit. C'est son troisième match. Comme plusieurs joueurs, il doit s'adapter. On a vu ce soir qu'il avait bien réagi. C'est une belle opportunité pour lui. Le fait qu'il puisse jouer au centre et à l'aile est un atout pour lui.»
Plusieurs jeunes ont disputé un bon match face aux Panthers: Ben Maxwell, Ryan White et Tom Pyatt, pour ne nommer que ceux-là, se sont illustrés.
White, pour un, a montré qu'il n'avait pas peur de se salir les mains, étant impliqué dans deux combats au cours d'un match ponctué de plusieurs échauffourées. Il a indiqué ne pas vouloir se faire oublier par l'état-major du club.
«Je voulais être certain de laisser bonne impression, a déclaré White, qui en était à son troisième match préparatoire. Vous devez saisir chaque opportunité qui vous est offerte.»
«Ryan a connu un très bon camp, a ajouté Martin. J'aime la façon dont il se comporte. Il donne tout ce qu'il a à chaque soir. Nous avons quelques matchs encore et nous continuerons à l'évaluer.»
S'il a vanté les recrues, Martin a aussi pris le temps de souligner le travail des vétérans.
«Je crois qu'au début d'un camp, ton attention n'est pas du tout sur ces gars-là. Mais Plekanec, de la façon dont il joue depuis le début du camp, ça démontre toute son implication et le genre d'homme, de leader qu'il est. Nos vétérans ont bien fait ce soir.»

Source : Ckac.com

Nouvelle LNH :

Tomas Vokoun veut participer aux séries


Le jeune CH : Lars Eller s'attire les louanges de ses coéquipiers


Le mot qui revient souvent lorsque l'on parle des Panthers de la Floride est «futur», mais le vétéran gardien Tomas Vokoun veut seulement parler du présent.

Âgé de 34 ans, Vokoun a connu trois bonnes saisons dans l'uniforme des Panthers, mais n'a pas joué avec eux en séries éliminatoires. Il faut dire que les Panthers, qui ont de la difficulté à marquer des buts, ont raté les séries au cours des neuf dernières saisons.

«Nous avons beaucoup de bons jeunes joueurs, mais personne n'aborde une saison en se disant qu'on va être bons dans trois ans — tu penses à la saison que tu joues», a dit Vokoun, lundi, avant le match préparatoire contre le Canadien de Montréal, l'équipe qui l'a repêché au 226e rang en 1994.

Il y a beaucoup d'optimisme dans le camp des Panthers depuis que Dale Tallon a été embauché comme directeur général, lui qui a contribué à la reconstruction des Blackhawks de Chicago, champions de la coupe Stanley.

La présence du trio de jeune défenseurs repêchés au cours des dernières années — Keaton Ellerby, Dmitry Kulikov et le troisième choix au dernier repêchage Erik Gudbranson — contribue aussi à ce vent d'optimisme.

Les Panthers compteront sur une défensive de qualité au cours des prochaines années, mais l'obsession de Vokoun sur le présent est compréhensible.

Il écoule la dernière année d'un contrat qui lui rapportera 6,3 millions $US en 2010-2011, et il y a de fortes chances que Tallon ne lui offre pas de nouveau contrat. Pas avec Jacob Markstrom, considéré par plusieurs comme le plus bel espoir à la position de gardien.

«Je prends les choses une année à la fois maintenant, a dit Vokoun. Je suis certain qu'il y a assez d'endroits et que si ce n'est pas ici, ce sera ailleurs.

«Mes résultats et mes statistiques parlent d'elles-mêmes. Au cours des quatre dernières saisons, j'ai toujours terminé dans le top-3 du circuit pour le pourcentage d'arrêt, donc je ne suis pas inquiet. J'aime jouer. Je vais gérer les situations quand elles se présenteront à moi. Ça n'a pas de sens de s'inquiéter pour quelque chose qui va se produire dans 10 mois.»

Source : Yahoo.com(Sports)


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Masterfuneral 415 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines