Magazine Cinéma

Congrès des Exploitants 2010 : Gaumont et merveilles (1/3)

Par Cineblogywood @Cineblogywood
Congrès des Exploitants 2010 : Gaumont et merveilles (1/3)
Buzz : C’était la semaine dernière à Deauville, le rendez-vous annuel incontournable de l’exploitation du cinéma en France : le congrès des exploitants (des exploités, disent les mauvaises langues). Avec en point d’orgue, la journée de présentation des line up de tous les studios, français comme ricains, grands comme petits, bons comme mauvais. Cineblogywood était présent. Compte-rendu en trois parties.Go Gaumont !Sûr que cette année, la Gaumont aura marqué des points. Des cinq films présentés, cinq avaient l’air canon et là où c’est fort, c’est que leur line up balayait tous les genres. D’abord, le polar à l’honneur avec l’incroyable A Bout Portant de Fred Cavayé (réalisateur du très bon Pour Elle), avec un casting 3 étoiles : Gilles Lellouche, Roshdy Zem et Gérard Lanvin. Polar nerveux, tendu et violent, croisement de Besson pour l’énergie et de Marchal pour le contenu, le film est une merveille de course poursuite à découvrir le 1er décembre. Gilles Lellouche présent sur scène a fait marrer 2000 personnes en disant : "Le film est tellement speed que l’on pourrait croire que c’est Jean-Luc Delarue qui l’a fait !". Côté polar, à noter aussi Les Lyonnais, le nouveau Marchal, actuellement en tournage et qui a l’air d’être Les Affranchis, Made in France. Sortie Octobre 2011… On en reparlera.Coté émotion, Le Fils à Jo, avec… Gérard Lanvin, Olivier Marchal et Vincent Moscato, a fait passer un frisson. L’histoire d’un homme veuf, ex-international de rugby, qui veut que son fils suive ses traces. Beaucoup d’humour, de bourres pifs et d’émotion, c’est le défi que relève le film, première mise en scène de Philippe Guillard, ex-joueur du Racing, et coscénariste de 3 Zéros et Camping. Tourné dans le Tarn, le film entrelace de belles valeurs, comme l’amitié, la famille, l’éducation, le tout sur fond de terroir. A voir en janvier 2011.Sarko et puceauCoté Biopic, la scène présenté du film de Xavier Durringer : La Conquête, a climatisé la salle ! Mettant en image un Bernard Le Coq plus vrai que nature en Jacques Chirac et un Denis Podalydes juste bluffant en…Nicolas Sarkozy ! Gros buzz autour du film, dont aucune photo ne filtre pour la presse. Gageons que l’on en aura avant Paris-Match !Enfin, la comédie avec le très drôle Philibert Le Puceau, sorte de fils de Brice de Nice et d’OSS 117 ! Jérémie Rénier s’y colle sous la plume de Jean-Philippe Halin.4 mn de rires avec Alexandre Astier dans le rôle du méchant. Bref, OSS au XVe siècle, ou Le Bossu du slip ! On rira ensemble en avril 2011 !A suivre : les autres studios français.Marcel Martial (Marguerite à la bouche)

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Cineblogywood 2265 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines