Magazine Bien-être

Ateliers autour de l'enseignement de Douglas Harding

Publié le 30 septembre 2010 par Joseleroy

Voici les prochains ateliers de Vision sans tête en Octobre

1) à Paris, ateliers animés par José Le Roy et Lorène Vergne

vendredi 1 octobre à 20h30
vendredi 22 octobre à 20h30

Entrée libre

renseignements : josleroy@aol.com

voici un texte de Douglas Harding publié dans une revue en 1993 qui pointe directement vers notre vraie nature

QUEL EST LE BUT DE « VIVRE SANS TETE » ?


« Voyez-vous, le danger serait que cette revue ne concerne que l'expérience de Douglas. Ce n'est pas essentiel, ce qui est important c'est l'expérience du lecteur. Il faudrait lui deman­der de tourner son attention vers lui-même, vers celui qui est en train de lire l'article : vous regardez une revue pour avoir une information sur ce qui est en vous, vous regardez à 50 cm de vous pour chercher une information sur ce qui est à 0 cm de vous. Vous cherchez ce qui, aux dires des sages, n'a pas de limite, ce qui est infini, immaculé, pur, vide et plein en même temps, ce qui est éveillé. C'est totalement évident si vous regardez au bon endroit qui est celui à partir duquel nous regardons habituellement - ce lieu ici où nous pensons que nous avons une tête - au bon moment qui est maintenant, dans un esprit juste qui est celui d'un enfant intelligent.
Si le lecteur lit ces lignes imprimées, regardons ce qu'elles peuvent lui révéler : le lecteur est espace pour ces signes noirs sur le papier. Ils changent de ligne en ligne alors que le lecteur continue à être l'espace dans lequel ils apparaissent. Vous voyez ces marques à 50 cm de vous et celui qui les voit est, ici à 0 cm de vous et, il est, l'espace dans lequel elles se trouvent.
Pour voir cela, il faut vraiment, faire l'expérience que je vais proposer et, ne pas se contenter d'en lire une description. Que le lecteur observe si, lorsqu'il lit, ces lignes, il y a deux espaces correspondant à ses deux yeux ou s'il y a juste un seul espace sans aucune division. En d'autres termes, le lecteur regarde-t-il les lettres imprimées à partir d'une fenêtre ouverte ou de deux fenêtres ouvertes ? Si vous répondez une seule vous avez saisi. Si vous êtes dans le doute, faites ceci : tenez la revue d'une main et de l'autre pointez d'abord vers elle avec votre doigt. Ce qu'indique voire doigt, c'est un magazine, une chose. Maintenant vous pouvez tourner votre doigt, à 180° et pointer vers vous le lecteur ; ici, y a-t-il une chose que désigne votre doigt, ou bien y a-t-il un espace, vous le lecteur, ce que vous êtes vraiment, vraiment ? Vous êtes vide pour les lettres imprimées, les idées et la forme de la revue. Vous êtes espace, un espace sans limite, absolument clair. Comment pourriez-vous contenir ces lettres s'il y avait quelque chose en vous pour les écarter ? Comment pourriez-vous percevoir cette page imprimée s'il y avait quoi que ce soit, en vous pour la maintenir a l'extérieur, autre chose qu'un espace vide pour l'accueillir ? ...
Saisir l'expérience n'est pas assez, il faut la prendre au sérieux et, pratiquer, c'est cela l'important. Il est très facile, très simple de voir, mais continuer à voir véritablement tout le temps qui nous sommes exige de s'y consacrer avec une réelle patience, de la persévérance et de l'énergie. »
Douglas Harding

2)Atelier animé par Philippe FABRI et Martine AUBINEAU
à Rouvres les Bois (36)

Le samedi 9 octobre


renseignements : philippe.fabri@hotmail.fr

Voici le thème de l'atelier de Philippe et Martine qui est aussi celui de nos ateliers à Paris:

"Je sais ce que je parais être pour les autres : un être humain. Comme je vois autour de moi de nombreux êtres humains, j’en déduis donc que, comme les autres, je suis un être humain posé au milieu du monde, cela semble tellement évident. A partir de cette fausse évidence, je vais m’identifier à ce corps mental. L’ego est mis en place, avec ses conséquences inéluctables, la souffrance et la mort.

Nous vous proposons durant cette journée de remettre en question ce qui semble tellement évident. Personne d’autre que vous n’est au centre de vous-même. Vous êtes donc le seul à savoir ce que vous êtes pour vous-même. Nous allons vous inviter à redevenir votre propre autorité en ce qui vous concerne, et à retrouver votre Véritable Nature, votre Véritable Identité. C’est une re-découverte, car vous ne pouvez pas perdre ce que vous êtes ! Vous n’aurez rien à croire, rien à comprendre (ce qui est parfois très difficile et même impossible pour le mental). Vous aurez juste à réapprendre à vous voir, à vous expérimenter tel que vous êtes et non tel que vous vous pensez.

L’évidence est qu’à l’endroit où les autres voient mon visage, moi je découvre un vaste espace d’accueil, qui est pure conscience. Je ne suis pas dans le monde, c’est le monde qui est en Moi ! Ma Réalité est vacuité, clarté et présence.

Contacter cette Réalité se fera au travers d’expériences très simples, totalement accessibles, mises au point par Douglas Harding décédé en 2007. Ces expériences ne demandent aucune pratique et aucune connaissance préalables. Elles seront immédiatement applicables dans votre vie quotidienne. Ces expériences vont vous ouvrir la porte de l’Etre.

Découvrir cela est la véritable liberté, la liberté de la nature de l’esprit.

Cela est la paix, une paix inébranlable.

C’est la découverte de l’immuable où rien n’est à améliorer.

C’est découvrir la pure présence qui ne peut nous être enlevée.

Partager cela est découvrir ce qui nous unit

Cette claire Vision de ce que nous sommes est la base de toutes les traditions spirituelles."Philippe Fabri

3)Dans la suite de la présentation des "Propos du Vieux Tcheng"  Philippe FABRI animera une journée

le dimanche 24 octobre

à la salle des Fêtes de Saint Liguaire à NIORT sur le thème "Voir l'Esprit Originel".

Qu’est-ce que « Voir l’Esprit originel » ?

"Une question à laquelle on ne peut répondre par les mots, la pensée ou les croyances. C’est indicible, au-delà de tout ce qui peut être dit.

C’est toucher en vous ce qui ne varie, ni ne meurt.

Vous ne pouvez pas l’attraper, pas plus que vous ne pouvez vous en débarrasser. Vous ne pouvez ni le détériorer, ni l’améliorer.

Bien qu’il ne puisse pas être saisi, c’est pourtant ce qui est le plus proche de vous.

C’est cette pure présence, existant depuis des temps sans commencement.

Pour contourner ces paradoxes, seule l’expérience peut nous aider et nous permettre de voir l’Esprit Originel, de façon aussi évidente que nous voyons la lumière du soleil.

Pendant cette journée, je partagerai avec vous les expériences mises au point par Douglas HARDING qui permettent de voir l’Esprit Originel sans aucune ambigüité. C’est extrêmement simple à voir, pas forcément facile à vivre.

Ces expériences ne demandent aucune pratique et aucune connaissance préalable. Elles ne demandent d’adhérer à aucun dogme et à aucune croyance. Elles sont une clé primordiale pour vivre une vie juste, dans laquelle la paix et l’amour pourront fleurir.

Cette journée sera une mise en pratique du spectacle « LES PROPOS DU VIEUX TCHENG ». Il n’est cependant pas nécessaire d’avoir assisté au spectacle pour participer à la journée." Philippe Fabri

Prix 15€ la journée

Renseignements et réservation : Philippe FABRI  Tél. 05 49 28 34 75

4)Et enfin pour ceux qui entendent l'anglais une nouvelle video de Richard Lang ;

jlr


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Joseleroy 216084 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog

Magazines