Magazine Cinéma

Magic

Par Tangokoni

MAGIC__3_
1978, juste aprés Un pont trop loin, Richard Attenborough refait appel à Anthony Hopkins pour incarner ce coup-ci un magicien, Corky, en mal de succés,
MAGIC__15_
qui trouve la gloire le jour où il rajoute à son spectacle une marionnette Fats, animée par ses soins.
Corky est en fait  ventriloque,
bfi_00m_r7p
MAGIC__12_
bfi_00m_qpm
mais son état mental va se détériorer, il va se laisser dominer trés vite par sa marionnette.
1
MAGIC__17_
Son manager, suite à son succés sur scène, lui obtient de faire la une d'une émission télévisée,
MAGIC__4_
mais pour cela Corky doit passer des tets médicaux, chose qui le met hors de lui.
Pour réfléchir à cette offre il va essayer de se ressourcer dans son village natal, où il retrouve une ancienne petite amie.
MAGIC__2_
MAGIC__16_
Malgré cela, sa santé mentale va vite se dégrader,
MAGIC__13_
MAGIC__1_
20
et lorsque son manager le retrouve enfin, Fats devra se débarrasser de lui,
MAGIC__2_
1
ou bien Corky,
MAGIC__3_
lequel des deux agit en réalité ?
MAGIC__1_
Un trés bon film, où Anthony Hopkins incarne parfaitement un personnage déstabilisé mentalement, il était déja un excellent acteur.

Il me fait penser ici, un petit peu à Anthony Perkins alias Norman Bates.

.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Tangokoni 57 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines