Magazine Autres sports

Sautons aux conclusions : les matches de 16h et le SNF

Publié le 04 octobre 2010 par Sixverges
Sautons aux conclusions : les matches de 16h et le SNFDonovan McNabb réussit son retour à Philadelphie et Indy se fait surprendre à Jacksonville.
WAS 17 - PHI 12
Le retour attendu de McNabb à Philadelphie aura été moins étincelant que prévu, quoi que pleinement satisfaisant pour le principal intéressé. D'abord, les fans de Philly ont montré qu'ils n'étaient pas tous des des tarés profonds en donnant une chaude ovation à leur ancien QB lors de la présentation des joueurs. De la classe venant de Philadelphie? WTF? McNabb et les Redskins ont commencé le match à vive allure en réussissant 2 TD (dont un splendide sur une passe de 31 verges à Chris Cooley) et en prenant les devants 14-0 au premier quart. Après ça, Michael Vick s'est fait sandwicher à la porte des buts et a dû quitter le match avec une blessure aux côtes. La gravité de sa blessure n'est pas encore connue mais son remplaçant Kevin Kolb n'a pas câlissé grand chose le reste du match, ce qui inquiète encore plus. Kolb a ramassé 200 verges mais a paru off-target sur les plus longues passes. Il s'est plutôt contenté de faire plein de passes courtes à LeSean McCoy mais ça n'a pas vraiment porté fruit et les Eagles n'ont réussi qu'un seul TD et 2 FG. Ça ne fut pas suffisant pour rejoindre les Skins malgré le fait que McNabb n'a absolument rien fait après le 1er quart (seulement 10 verges en 2e demie). De toute façon, ça faisait longtemps que j'avais switché au match des Colts contre les Jaguars qui était nettement plus intéressant.
HOU 31 - OAK 24
Dans un match un peu moins serré que le score l'indique, les Raiders ont quand même fait bonne figure. Les Texans ont commencé le match sans le RB Arian Foster, benché par le coach Gary Kubiak pour des raisons disciplinaires. On n'en sait pas plus mais on devine que Foster a probablement couru avec des ciseaux dans le vestiaire juste avant le match. Steve Slaton et Derrick Ward ont partagé la tâche en attendant que Foster soit débenché au 2e quart, Ward se permettant même un TD sur une belle course de 33 verges. Foster s'est repris de belle façon en 2e demie en marquant une première fois sur une longue course de 74 verges et une deuxième sur une passe de 10 verges de Matt Schaub. Tirant alors de l'arrière 31-14, les Raiders se sont mis en marche et ont inscrit 10 points sans riposte et avaient même la chance d'égaliser à la fin mais Bruce Gradkowski s'est fait intercepter sur le dernier drive. Les Oakland semblent de retour sur la voie de la respectabilité mais ils n'ont quand même qu'une seule victoire.
IND 28 - JAX 31
L'upset de la journée. Les Jags avaient bien mal paru la semaine passée en s'inclinant 28-3 contre les Phillies à domicile mais on les croyait quand même capables de fournir une bonne opposition aux Colts. Depuis 2007, tous les matches entre les deux équipes se sont toujours décidés par 7 points ou moins. Indy et Jax se sont échangés des TD tout au long du match, Indy y allant principalement par la passe (348 verges) et Jax par la course (174 verges). Quand les Colts ont égalisé 28-28 à 52 secondes de la fin, on croyait bien se diriger vers une prolongation mais les Jags ont été capables de s'avancer juste assez pour une dernière tentative de FG. 59 verges. Et Josh Scobee l'a réussi! C'est long en ta', 59 verges! Et dire que Jim Caldwell a tenté la ridicule stratégie de "icer" le kicker en callant un timeout juste avant. Crisse que c'est épais d'faire ça. Ça marche jamais, arrêtez de le faire. Anyway, félicitation aux Jaguars, grosse victoire. Et match très divertissant. Mine de rien, ces deux équipes sont maintenant égales à 2-2.
ARI 10 - SD 41
Dans le blowout de la journée, le rideau s'est enfin fermé sur Derek Anderson. Ken Whisenhunt a perdu patience et a remplacé son QB léthargique par Max Hall en 2e demie. Pas comme si ç'avait changé grand chose de toute façon. Les Chargers ont terminé le match avec 9 sacks, 3 revirements et un TD défensif. À l'attaque, ils ont diversifié ça. Mike Tolbert a couru pour 100 verges, Ryan Matthews a fait son premier TD en carrière, Antonio Gates a fini avec 144 verges dont son 500e catch en carrière et Philip Rivers a eu une journée normale au bureau avec 241 verges et 2 TD. Tout va bien pour San Diego mais du côté de l'Arizone, on s'ennuie de Kurt Warner en maudit.
CHI - NYG
On termine avec quelques notes de Mak et moi pour ce match terriblement ennuyant...
- Les Bears sont sur une lancée, fort de 3 victoires consécutives et des performances étonnantes de Jay Cutler : seulement 2 interceptions depuis le début de la saison. À l’inverse, les gros nuages gris s’accumulent au-dessus du ciel new-yorkais : indiscipline, revirements à répétition... Caporal Coughlin aurait-il perdu le contrôle de son vestiaire?
- Les équipes se sont échangées le ballon au premier quart. Les Giants marquant en premier au terme d’une honnête drive de 11 jeux, mêlant des courses d'Ahmad Bradshaw et des passes précises à Hakeem Nicks et Steve Smith. Brandon Jacobs n’a fait qu’une seule apparition en première demie.
- Chassez le naturel et il revient au galop : Cutler se fait intercepter sur une passe vers Greg Olson. Les G-Man ne peuvent toutefois en profiter : Lawrence Tynes muffe un FG de 38 verges.
- On ne sait pas si c’est le pass rush des Giants qui est en feu ou la ligne offensive des Bears qui est toujours aussi pourrie. Sûrement un peu des deux. Reste qu’après 20 minutes de jeu : 5 sacks, dont 3 d’Osi Umenyiora. Les Giants en rajouteront 4 autres avant la fin de la demie. Cutler n’a jamais le temps de s’installer pour s’élancer. Tantôt c’est la ligne qui chie, tantôt c’est carrément Cutler qui lit mal le jeu et s’obstine à garder le ballon trop longtemps. Mais d’un côté comme de l’autre, le jeu aérien manque de synchronisme.
- NBC fait jouer du Eurythmics en allant vers la pause. On est agréablement surpris.
- 3-0 après 2 quarts. Cutler a a complété 8 passes et subi 9 sacks. Ye Gods! Une game crissement plate.
- Cutler n'est pas revenu après la mi-temps et le vieux Todd Collins a pris sa place. Ye Gods (bis)! Semblerait que Cutler ait été sonné lors du dernier sack. Il va vraiment avoir mal partout demain, lui.
- À la grande joie de tous les poolers qui l'avaient aligné (dont moi), Jay Cutler termine donc sa semaine dans le négatif avec 42 verges et deux revirements.
- Enfin de quoi qui s'passe! Un long des drive de 90 verges des Giants se terminant avec une course de touché de 3 verges d'Ahmad Bradshaw.
- Same shit, different QB : Todd Collins se fait intercepter à la ligne de 3 des Giants après un drive potable.
- Comme le match est mortellement ennuyant, on peut prendre le temps de lire les commentaires des lecteurs de NFL.com à propos du match. Si on se fie à ce qui s'écrit, le fan de football moyen est un retardé mental qui se ferait battre au Scrabble par un ficus pas trop brillant.
- Zzzzzzzzzz...
- Les Giants se battent aussi chèrement pour ne pas gagner le match : Brandon Jacobs échappe la remise que lui fait Eli et les Bears recouvrent le ballon à la ligne de 30 des Giants. Chicago capitalise avec un spectaculaire FG qui prouve hors de tout doute leur soif de victoire. Pfff... 10-3 Giants.
- Wow! Le jeu du match! Ahmad Bradshaw perce la ligne défensive des Bears et s'échappe vers la zone des buts... pour être rattrapé par le CB Zackary Bowman qui donne un coup de poing sur le ballon sans que Bradshaw l'ait vu venir. Fumble recouvert par Bowman à la ligne de 1 des Bears. 6e revirement du match pour les deux équipes combinées.
- Évidemment, tout ça pour rien. Un 3-and-out rapide des Bears et les Giants retrouvent le ballon. Longue passe à Hakeem Nicks, TD de Brandon Jacobs, 17-3 Giants et le beau jeu de Bowman est rapidement oublié.
- On a vu l'annonce de Burger King du nouveau Breakfast Bowl : on est officiellement intrigué par ce baroque assemblage de bon goût dans'yeule.
- La page Wikipedia de Todd Collins nous apprend que cet éternel backup détient le record pour la plus longue période entre deux matches où il était le partant : 10 ans et 2 jours. On a les records qu'on peut.
- Parlant de Todd Collins, il vient lui aussi de tomber au combat après un solide plaqué qu'il n'a jamais vu venir. 2e commotion pour les QB du Chicago! C'est maintenant Caleb Hanie qui prend les commandes. Be afraid!
- Rien qui se passe. Les Bears ratent leur 4e jeu, les Giants le reprennent et écoulent le temps après deux longues courses de Brandon Jacobs. Enfin, c'est fini. Quel horrible match! La ligne offensive des Bears est un désastre. Jay Cutler va faire la baboune en osti après cette performance de bantam BB. Les Bears perdent leur premier match de la saison et sont maintenant à 3-1. Les Giants sont à 2-2.
- Qui aurait cru qu'après 4 semaines, la seule équipe invaincue de la ligue serait... les Chiefs de Kansas City!?

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Sixverges 1945 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines