Magazine Cuisine

Cent-vingt-troisième participation aux TWD - Petits bundts double pommes, dattes et raisins

Par Vibi
Cent-vingt-troisième participation aux TWD - Petits bundts double pommes, dattes et raisins
Cent-vingt-troisième participation aux TWD - Petits bundts double pommes, dattes et raisins Cent-vingt-troisième participation aux TWD - Petits bundts double pommes, dattes et raisins
Cent-vingt-troisième participation aux TWD - Petits bundts double pommes, dattes et raisins Cent-vingt-troisième participation aux TWD - Petits bundts double pommes, dattes et raisins
Recette suggérée par Lynne de Honey Muffindans le cadre de ma cent-vingt-troisième participation aux TWD
Beaucoup de recherches scientifiques et visionnaires ont été effectuées, concernant les Mayas. Le peuple maya aurait appris à retracer des cycles temporels concentrés dans d’autres cycles temporels, eux aussi concentrés dans d’autres cycles temporels. Leur calendrier agit tel un harmonieux calibreur reliant et coordonnant les saisons terrestres, lunaires, solaires et galactiques, d’une façon simple et esthétique. Mais y’a-t-il réellement matière à s’interroger, concernant la date du solstice d’hiver 2012? Certains croient que oui. Le 21 décembre 2012, un événement mythique extrêmement rare, se produira. En des termes d’astronomie, le soleil se lèvera à l’intersection de la voie lactée et du plan écliptique, ce qui signifie que les planètes de notre système seront en parfait alignement. La voie lactée, comme la plupart d’entre nous le savons, s’étend de façon générale du nord au sud, dans le ciel. Le plan écliptique est la voie que le soleil, la lune, les planètes et les étoiles empruntent lorsqu’elles voyagent d’est en ouest, dans le ciel. Le plan écliptique rencontre la voie lactée à un angle de 60°, près de la constellation du Sagittaire. Ce croisement cosmique formé par la voie lactée et le plan écliptique était appelé «arbre sacré» par les Mayas. Le tronc de l’arbre, l’axe du monde, est représenté par la voie lactée, et les branches principales qui l’entrecoupent, sont le plan écliptique. Au lever du soleil, le 21 décembre 2012, le soleil appelé «notre père» par les Mayas, ira rejoindre le centre de l’arbre sacré, l’arbre du monde, l’arbre de la vie. Ce rare événement astronomique, prédit et empiriquement calculé par les Mayas, surviendra de notre vivant; le soleil n’a pas rejoint la voie lactée et le plan écliptique depuis environ 25 800 ans, bien avant l’arrivée des Mayas. Mais qu’est ce que tout cela peut bien vouloir dire? Depuis 26 000 ans, un phénomène appelé précession des équinoxes, causé par les vacillations de la Terre, fait en sorte que le lever du soleil au moment du solstice d’hiver, se déplace lentement vers le centre galactique. La précession peut être comprise en observant une toupie; après plusieurs révolutions, l'angle que fait l'axe de rotation décrit un cône dont l'axe est la direction fixée, un peu comme la Terre le fait, sur une très longue période de temps. En observant les étoiles sur de longues périodes, et en utilisant une méthode de calcul appelée «compte long», les Mayas ont pu prédire la fin du Grand Cycle et ainsi, revenir en arrière pour décider de la date à laquelle leur calendrier devait commencer: le 11 août 3114 av.J.-C. Pour utiliser une métaphore du monde industriel moderne: le 21 décembre 2012, lors du solstice d’hiver, l’odomètre de l’Homme sur Terre atteindra 100 000 miles et tous les cycles, petits et grands, commenceront un nouveau commencement. L’âge du monde présent se terminera et le monde débutera un nouvel âge. Le calendrier maya ne se termine par réellement en 2012, mais tous les cycles tourneront et recommenceront, vibrant au diapason d’une nouvelle ère.
  • 2 tasses farine
  • 2 cuillerées à thé poudre à pâte
  • ½ cuillerée à thé bicarbonate de sodium
  • 1 cuillerée à thé cardamome
  • Pincée de sel
  • 1 tasse dattes hachées
  • 1 tasse eau
  • 10 cuillerée à table beurre
  • 1¼ tasse sucre
  • 2 gros œufs
  • 1 cuillerée à table gingembre frais râpé
  • 1 cuillerée à thé vanille
  • 1 tasse compote de pomme
  • 2 pommes pelées râpées
  • ½ tasse raisins secs

Dans un bol, bien mélanger la farine, la poudre à pâte, le bicarbonate, le sel et la cardamome, réserver.
Dans une petite casserole, faire chauffer les dattes et l’eau, sur un feu doux en remuant de temps à autres, jusqu’à ce que l’eau soit presque complètement évaporée et que les dattes soient bien tendres, réserver.
Dans une grande jatte, à l’aide d’un batteur électrique, battre le beurre et le sucre, jusqu’à pâle et aéré, environ 3 minutes.
Ajouter les œufs un à la fois, en battant une minute après chaque addition.
Ajouter le gingembre, la vanille et la compote de pomme, battre à nouveau quelques instants.
Ajouter les pommes râpées et battre jusqu’à bien incorporées.
Ajouter les ingrédients secs aux ingrédients liquides et ne battre que jusqu’à ce que ceux-ci disparaissent dans la pâte (ne pas trop battre!).
Plier les dattes compotées et les raisins secs dans la pâte, à l’aide d’une maryse.
Diviser l’appareil obtenu dans les 10 cavités d’une moule à petits bundts, préalablement beurrés.
Faire cuire au four sur la grille du centre, à 350° pendant 15 à 20 minutes, ou jusqu’à ce qu’un cure-dent inséré au centre d’un bundt en ressorte propre.
Laisser tiédir quelques minutes avant de démouler et servir chaud, tiède ou froid, accompagné de glace
Source: Baking, From My Home to Yours - Dorie Greenspan - déclinaison
IMPRIMER CETTE RECETTE (sans photo) Image Hosted by ImageShack.us

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Vibi 521 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines